Présidentielle 2018: ELECAM et le PNUD font le bilan

Le rapport dressé par ELECAM en partenariat avec le PNUD fait globalement état d’une avancée en matière d’organisation et de déroulement du scrutin. Rapport rendu public ce mardi 12 février 2019 à l’Hôtel Mont Febé de Yaoundé.

Pour Elections Cameroon (ELECAM) (lien), il s’agit de présenter à l’opinion nationale et internationale, leçons apprises du processus électoral au Cameroun et de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018.
Du point des analystes politiques, c’était « un scrutin historique » malgré quelques imperfections. Selon le Président du Conseil Électoral, Enow Abrahams Egbe, l’élection présidentielle de 2018 marque « les avancées d’Elections Cameroon en matière électorale ». C’était en présence du corps diplomatique, de la société civile, des acteurs du processus électoral dans leur majorité.

Les points positifs

Le rapport de la Présidentielle 2018 (lien) présente de nombreux points positifs :
– Acheminement des Kits électoraux à temps,
– Respect de la loi électorale concernant les électeurs,
– Transparence tout au long du scrutin,
– Équité dans le traitement des partis en compétition,
– Respect de la loi en matière de dépouillement public des voix,
– Déroulement du scrutin dans la sérénité.

Quelques insuffisances

Cependant, l’instance en charge de l’organisation des élections a relevé certaines imperfections liées aux erreurs de bureaux de vote, d’absence de noms sur les listes électorales pour certains citoyens pourtant inscrits à l’avance et qui n’ont pas pu remplir leur droit. Il reste dans ce sens, à relever les défis de la numérisation intégrale du fichier électoral. L’objectif étant d’organiser une élection crédible, dans un climat apaisé.

Pour l’avenir

Les acteurs du processus électoral se disent néanmoins satisfaits des avancées du processus électoral au Cameroun et sont déterminés à mettre en œuvre les recommandations  contenues dans le rapport afin de contribuer davantage à la tenue plus conventionnelle des élections au Cameroun.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.