Présidentielle 2019 au Nigeria: Buhari et Abubakar favoris

Ils font partie des 72 candidats qui seront élus au Nigeria, le 23 février  2019 par plus de 80 millions d’électeurs régulièrement inscrits.

Prévue ce samedi 16 février, l’élection présidentielle au Nigeria a été reportée au 23 février prochain. L’annonce est de la Commission nationale électorale indépendante du pays. En effet, elle redoute des insuffisances logistiques.

Les  84 millions de votants auront le choix entre 72 candidats en lice. Parmi eux, deux favoris.  D’abord, le président sortant,  Muhammadu Buhari 76 ans, du Congrès des progressistes (APC), le Chef de l’État sortant. Et, l’opposant Atiku Abubakar 72 ans du Parti démocratique du peuple (PDP).

Profil des favoris

Homme d’État nigérian né le 25 novembre 1946 à Jada, État d’Adamawa, Atiku Abubakar a été ancien vice-président du Nigeria de 1999 à 2007 et membre du parti Action Congress depuis 2007. Par ailleurs, cet universitaire a publié de nombreux ouvrages. L’on retient surtout Making Good Things Happen: The Atiku Abubakar Policy Document, Public policy and implementation. Quant à Muhammadu Buhari, il est général à la retraite. Il a dirigé le pays de 1983 à 1985 à la suite d’un coup d’Etat. Elu en 2015, il est en lice pour un deuxième mandat au fauteuil présidenteil. Né le 17 décembre 1942 à Daura dans l’État de Katsina, le président sortant du Nigeria a connu une riche carrière militaire.

Accord de paix durant tout le processus

En prélude au scrutin, les principaux adversaires appellent déjà à éviter toute violence. Mais aussi  à respecter le résultat des élections de samedi. Ainsi, Buhari et Abubakar ont signé le texte d’un « accord de paix » passé entre plusieurs autres candidats qui exhortent leurs partisans « à éviter toute violence ou acte qui puisse mettre en danger [le déroulement] d’élections libres, justes et crédibles » et s’engagent à en « respecter le résultat ». En rappel, le Nigeria compte 91 partis politiques.

À l’occasion de ces élections qui se veulent générales, les Nigérians vont renouveler par la même occasion, le Parlement composé de 360 députés et 109 sénateurs.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.