Camille Njoh Ekindi : “nous sommes convaincus que quelque chose de pas clair s’est passé”

 Le Secrétaire Général de la fédération camerounaise de basketball soutient ainsi le recours introduit par la fecabasket auprès de la FIBA pour l’annulation de la rencontre Nigéria Côte-d’Ivoire qui a pénalisé la qualification des Lions Indomptables pour le mondial de basket-bChine 2019.

Le Cameroun reproche au Nigeria de “s’être laissé-battre” par la Côte-d’Ivoire comme l’a confié le SG à nos confrères de vooafrica.com. “Connaissant très bien l’équipe du Nigeria et la voyant évoluer ce jour-là, on voyait bien qu’elle ne jouait pas à son jeu et surtout elle ne jouait pas à son niveau”. Le Nigeria se serait donc laissé aller pour une victoire écrasante de ma Côte-d’Ivoire 72 contre 46, pour selon le même responsable “Donner un peu d’avantage à cette sélection ivoirienne”.

Situation

L’Afrique doit envoyer 5 embassadeurs en Chine du 31 août au 15 septembre 2019. Le règlement des éliminatoires zone Afrique prévoyait les deux premiers de chaque groupe plus le meilleur 3ème. Le Cameroun arrive en 3ème position du groupe E et est bien parti pour la qualification. La Côte-d’Ivoire, elle a besoin de 3 victoires pour accéder à la compétition. Elle compte parmi ses adversaires, le Nigéria, première nation de basketball en Afrique et presqu’imbattable. Le Cameroun soupçonne donc des démarches “suspectes” qui auraient abouti au score de la rencontre querelée.

Les arguments

Ils sont d’abord d’ordre logique. Le Nigeria, 33eme au ranking mondial et premier africain ne saurait perdre face à la Côte-d’Ivoire, 64 ème mondial et 8ème africain, avec un score aussi large.Sur le plan technique, les D-tigers du Nigeria ont été au top durant toute la phase des éliminatoires zone Afrique. Mais le secrétaire général de la Fecabasket affirme qu’ils ont fait une étude comparative des ces performances avec la prestation avec la Côte-d’Ivoire et celle remportée le lendemain face à la Rca et qu’il apparaît évident qu’il ya eu trafic. De plus ajoute-t-il au delà du match en lui-même, deux émissaires nigerians étaient passés par le Cameroun presqu’une semaine avant pour essayer de grappiller quelque chose côté Cameroun afin d’avoir la motivation nécessaire pour battre la Côte-d’Ivoire. Ils n’ont pas pu véritablement attirer notre attention sur ce fait. S’ils ont eu une oreille attentive du côté de la Côte-d’Ivoire, nous comprenons qu’ils aient pu lever le pied pendant cette rencontre.

Cette qualification de la Côte-d’Ivoire est venue compléter la liste des représentants de l’Afrique. Il le Nigéria, le Sénégal, l’Angola, la Tunisie y étaient déjà. Le recours du Cameroun trouvera-il réponse favorable auprès de la FIBA ? Seuls les prochains jours nous le diront.

Odeline Stella Mouazan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.