Sénat: questions orales aux membres du gouvernement

Au centre de la plénière présidée par Marcel Niat Njifenji le 27 mars 2019, deux sujets d’actualité. La situation sécuritaire des éleveurs de la région de l’Extrême-Nord et la relance  de la compagnie nationale aérienne Camair-Co.

 

Principales préoccupations des sénateurs, pallier l’instabilité des éleveurs de l’Extrême-Nord à cause de Boko Haram. Et, relancer la compagnie nationale aérienne Camair-Co. Selon le sénateur, Alioum Aladji, les enlèvements des éleveurs de la région de l’Extrême-Nord ont causé une perte de plus de 50 milliards de F. Sa préoccupation porte sur les mesures que le gouvernement entend mettre sur pied pour aider les victimes.

Réagissant à ce sujet,  le ministre de l’Élevage et des industries animales a déroulé quelques pistes de solutions proposées par l’État. “Nos actions concernent la sécurisation de la base productive par l’amélioration de la santé animale (…), l’encouragement et le financement des investissements productifs. Enfin, le renforcement des infrastructures géo-sanitaires  à l’usage communautaire” a rassuré  Dr. Taïga.

S’agissant de la relance de Camair-Co…

Cette préoccupation a été soulevée par le sénateur, Pierre Flambeau Ngayap. L’on se rappelle que dans un communiqué publié le 25 février, le transporteur aérien public informait que « son programme de vol connaît des perturbations ». En effet, ces perturbations sont liées à une série « d’aléas sur les outils techniques ». Au moment où la moitié de la flotte est immobilisée, dont deux Boeing et un MA60 chinois, comment redonner le souffle à la compagnie nationale aérienne  du Cameroun?

A cette interrogation, le ministre des Transports se veut optimiste.  Jean Ernest Ngalle Bibehe a rétorqué que le gouvernement travaille activement pour faire rayonner l’étoile du Cameroun dans les airs. “Notre compagnie nationale aérienne nationale est dotée d’un plan de relance validé par le chef de l’État. C’est dans le cadre  de la mise en œuvre de ce plan de relance que Camair-Co a officiellement acquis deux aéronefs de type 737-700 NG. Camair-Co a introduit dans  dans sa flotte le 29 mai 2018, un aéronef de type bombardier Q 400” a-t-il indiqué.

@Dieudonné Zra

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.