Accident Kribi-Edea : une enquête ouverte

Dans un communiqué de presse datant du lundi 08 avril, le MinT, Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe revient sur les circonstances du drame qui s’est produit sur la route Kribi-Edea.

 

Le bilan fait état de 04 morts. Deux, à l’hôpital d’Edea, et les deux autres à l’hôpital de Kribi. 14 passagers sont plus chanceux, et suivent des soins dans les formations sanitaires sus-mentionnées.

Dans son communiqué, le Ministre des des Transports (MinT) ne manque pas de rappeler que « les accidents de la circulation ne sont pas une fatalité. De ce fait, ils peuvent être évités par un respect scrupuleux des règles du code de la route. 

Le ministre Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe, tout en annonçant qu’une enquête est déjà ouverte, rassure l’opinion de ce que les responsables de cet accident mortel seront sanctionnés.

 

Le drame

Il est 05h30, ce lundi 08avril, dans la localité de Elog-Batindi, département de l’Ocean. Un coaster de 30 places, appartenant à la compagnie de voyages Transcam, percute un camion plateau en panne mal stationné.

Une fois de plus, le MinT rappelle à tous que l’abandon d’un véhicule sur les axes routiers est condamné par l’article 228 du Code Pénal. Le vendredi 29 mars encore, au cours d’un point de presse, il relevait le danger que constituent c’est véhicules.

Entre décembre 2018 et mars 2019, près de 200 véhicules abandonnés ont été dégagés des axes routiers des régions du Sud et de l’Est. Force revenant à la loi, l’opération se poursuit dans les autres régions du pays, et les contrevenants se verront sanctionnés.

Vanessa Onana 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.