Accidents routiers : 782 morts en 2018

D’après les chiffres contenus dans le rapport sur la sécurité routière en 2018 réalisé par l’Oms, le Cameroun a enregistré 1898 accidents de la circulation, faisant 2801 blessés et 782 morts.

Le rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) est clair. Sur les1898 accidents de la circulation enregistré en 2018, 782 personnes ont trouvé la mort. Et pourtant 2017 a battu tous les records de l’histoire des morts sur les routes nationales. Plus de 1000 personnes ont perdues leur vie suite aux accidents de la circulation. Au seul mois d’août, selon les chiffres de la gendarmerie nationale, 116 Camerounais ont été tués.
Malgré les multiples campagnes de sensibilisation des usagers de la route effectuée conjointement par le Ministère des Transports via le comité de vigilance mis sur pied en 2017, le Secrétaire d’Etat de la défense en charge de la gendarmerie, les accidents de la circulation continuent d’endeuiller les familles.

le passif est lourd

Des hécatombes pour la plupart causées par la vétusté des bus, la fatigue des conducteurs, la consommation abusive d’alcool et d’autres drogues, le mauvais état de la route. Il est par ailleurs important de noter que les accidents routiers sont la 2ème cause de mortalité au Cameroun, à la suite du paludisme.
Ce qui entraîne des conséquences économiques non négligeables pour les familles et l’Etat. On peut citer :

– La prise en charge onéreuse des accidentés ;
– La perte d’une main d’œuvre importante ;
– Les absences au cours pour les élèves et étudiants, etc.

Perspectives

L’objectif du Cameroun est de réduire de 50% le nombre d’accidents de la route d’ici à 2020. Dans cette optique, 3 milliards de Fcfa ont été collectés au titre d’amendes sur les routes depuis 2011 par la Gendarmerie Nationale, selon le Secrétariat d’Etat à la Défense.
En effet jusqu’à présent, le Cameroun a respecté 37,5% des mesures de sécurité prescrites.
Selon le rapport de l’ONU Sécurité Routière, les conséquences économiques des accidents de la route au Cameroun représentent 1% du PIB, soit une estimation de 100 milliards de francs CFA par an. Sur le plan financier les accidents de la route coûtent au Cameroun une dépense de 174 milliards USD par an.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.