Agrément des manuels scolaires : la Commission examine 49 ouvrages

Les œuvres retenues au terme de la session de validation des manuels scolaires de la classe de Seconde ouverte ce 15 avril 2019 à Yaoundé seront intégrés dès la rentrée scolaire 2020-2021 pour une durée de 6 ans.

Les membres du conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (Cnamsmd) sont réunis depuis ce 15 avril 2019 à Yaoundé. Pendant deux jours, ils vont se pencher sur les nouveaux curricula de la classe de seconde de l’enseignement secondaire.

Au total, 49 manuels sont soumis à l’appréciation des membres du conseil national d’agrément de manuels scolaires. Et pour chaque manuel, deux experts du contenu des ouvrages et un spécialiste technique du secteur de l’évaluation travaillent en équipe.
Pour Marcellin Vounda Etoa, Secrétaire permanent de cette commission, il s’agit là d’un moyen de choisir les meilleurs manuels scolaires dans chaque discipline en respectant les critères suivants :

– La couverture et les pages ;
– Le façonnage et les finitions ;
– La mise en page et typographie, les prix ;
– Le contenu des manuels scolaires.

Enjeux de la session

« Il était important que l’on tienne cette session cette année pour plusieurs raisons. Premièrement, les élèves qui viennent de 3ème et qui seront en seconde l’année prochaine, on déjà des manuels scolaires conformes à la nouvelle approche de la pédagogie qui est l’Approche par compétence (Apc). Ils ne pouvaient donc pas arriver en seconde et retomber sur des manuels écrits selon l’ancien curricula. », explique le Secrétaire permanent.
Marcelin Vounda Etoa poursuit qu’il était important que l’évaluation se fasse suffisamment tôt pour que les éditeurs aient la possibilité d’imprimer, d’importer et de rendre disponible le manuel sur le marché.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.