Drame du lycée bilingue de Deido: le réconfort du gouvernement

Suite à l’assassinat de l’élève survenu le 29 mars 2019, la ministre des Enseignements secondaires, Pauline Nalova Lyonga  s’est rendue dans l’établissement ce 11 avril pour réconforter la famille éducative et celle du défunt.

 

Assassinat au lycée bilingue de Deido. Le site porte encore les stigmates de cette tragédie. Balise de sécurité et fleurs sont encore visibles  à l’endroit où le jeune Blériot Rosman Tsanou élève de classe de seconde âgé de 17 ans a été poignardé. Après avoir évalué les procédures de sécurité mises en place au sein de l’établissement, jugée insuffisante par la ministre, le proviseur Mme Mukete au nom du ministre a donné aux élèves la formule qui résout  l’équation : plus jamais ça.

Au domicile de la victime ou l’émotion est  grande,  madame le ministre a transmis les condoléances du chef de l’État et apporté son réconfort. Si cette phase s’est déroulée à huit clôt, la rencontre avec les différents responsables de l’éducation de la région du littoral  dans la salle des banquets du gouverneur, a permis d’aborder les questions liées à l’insécurité au sein des établissements et l’adoption de mesures efficaces en vue d’endiguer ce phénomène.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.