#Pâques2019: Christ ressuscité Pour la paix au Cameroun

*#Pâques2019: Christ ressuscité Pour la paix au Cameroun*

Le message de paix a été au centre de l’homélie de Mgr Jean Mbarga, l’archevêque métropolitain de Yaoundé.

Ils sont venus en masse accueillir la bonne nouvelle de la victoire de la vie sur la mort, grâce au sacrifice suprême du fils de Dieu.
La cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé affichait donc complet pour l’occasion.

*Pour que la paix règne*

Prenant avantage de cette circonstance solennelle, l’ordinaire du lieu a transformé son homélie en un plaidoyer pour la paix. Cette paix laissée au monde entier par le Ressuscité, a-t-il souligné.
Mais comment y parvenir dans une société où la violence et le repli ethnique gagnent de plus en plus du  terrain?
Tout en rappelant que nous avons une souche commune, Mgr Jean Mbarga a dit  qu’il est indispensable de considérer la sacralité de la vie. D’ où d’ ailleurs la symbolique de cette résurrection du Christ, qui a voulu par là,  démontrer le caractère précieux, sacré et inviolable de cette  vie.

 

*Que les armes se taisent*

Il est donc désormais plus que nécessaire,  Pour cette homme de Dieu, qu’un terme soit mis à cette violence, que le sang cesse de couler, que les armes se taisent et que s’engagent enfin les échanges. Préalable pour toute reconstruction en vue de la réalisation de nos intérêts communs.


Pour lui en effet, il n’y a pas de crise sans issue, point de mort sans résurrection. La résurrection, martele-t-il, nous prouve que les souffrances ne sauraient avoir le dernier mot sur nos vies.
La victoire du ressuscité sur les souffrances vient à point nommé montrer le chemin de la reconversion.

*Aline Nguini*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.