Resolution du Parlement Européen : Le Cameroun s’indigne

Au cours d’un point de presse le lundi 22 avril, le porte-parole du Gouvernement, René Emmanuel Sadi, a exprimé le mécontentement du Cameroun par rapport à la récente décision du Parlement Européen.

 

« Le Gouvernement camerounais a pris connaissance de la résolution prise par le parlement européen, s’élève radicalement contre cette résolution et exprime son indignation face à un acte empreint de partialité ». Tels sont les propos introductifs de René Emmanuel Sadi, face aux médias ce 22 avril 2019.

Une réponse à la résolution du Parlement Européen prise le jeudi 18 avril dernier, où transparaissent impartialité et ingérence. Parmi les points évoqués : la crise sociopolitique dans les deux régions anglophones ; l’arrestation de l’opposant Maurice Kamto et certains de ses partisans ; l’homosexualité.

Également sur la table, des accusations à l’encontre des forces armées camerounaises. « Nos forces républicaines, dont la vocation est sous le signe de l’honneur et de la fidélité, ne sauraient à la fois venir à la rescousse de la population et en être des bourreaux cyniques », rappelle le Ministre Sadi.

 

Si le gouvernement dénie toute accusation de violence sexiste à l’endroit des homosexuels, il réitère toutefois que la loi camerounaise condamne fermement leurs pratiques.

Et pour conclure son propos, une phrase simple, mais lourde de sens. « Les problèmes camerouno-camerounais peuvent et doivent se résoudre au Cameroun et par les camerounais eux-mêmes ».

 

*Vanessa Onana*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.