20 mai 2019: les symboles nationaux, identités d’un pays

Figures, mots propres à un État comme le Cameroun, les symboles nationaux ou emblèmes nationaux, inscrits dans la constitution, permettent de l’identifier parmi d’autres pays du monde.

Les symboles nationaux sont des signes, des mots, des édifices et des images. Tous servent à distinguer un pays des autres. Parmi les plus connus, le drapeau, l’hymne national, la devise, le sceau et les armoiries. Mais il y a aussi la forme de l’État du Cameroun, les langues officielles, le siège des institutions de la République, le nom du pays et la fête nationale de l’unité, célébrée le 20 mai chaque année. Cette année, la 47e édition se célèbre sous le thème : « Unité dans la diversité, atout majeur du peuple camerounais dans sa marche vers l’émergence ».

Rappel historique

La constitution du Cameroun décrit explicitement les symboles nationaux dès son 1er article, alinéa 1. D’autres emblèmes nationaux se traduisent dans le quotidien des Camerounais à travers le « vivre-ensemble ». Par exemple, le bilinguisme et le multiculturalisme. En rappel, l’adoption des symboles nationaux du Cameroun remonte en 1957 par l’Assemblée Législative du Cameroun (Alcam). Et, le reste en 1960, date de l’indépendance du pays.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.