Chantiers transversaux : le Minhdu et le Mindcaf en synergie d’actions

Une concertation de haut niveau vient de se tenir à Yaoundé, sous la coprésidence de Célestine KETCHA Courtes et Henri Eyebe Ayissi, afin de mettre sur pieds une stratégie efficace de réalisation des grands chantiers transversaux du pays.

 

Le Cameroun doit atteindre son émergence d’ici 2035, comme annoncé par le Chef de l’Etat Paul Biya. Et pour cela, un ensemble de réalisations doivent être accomplies. Ceci implique le développement urbain, et donc, une bonne répartition de la terre. La concertation interministérielle de ce 7 mai 2019, vient donc jeter les bases d’une stratégie commune à l’atteinte de cet objectif.

 

*Concrètement…*

Il sera question, pour le ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières, de « libérer/gérer les terres pour les besoins des différents projets ». Tandis que le ministère de l’Habitat et du Développement Urbain se doit de sécuriser les sites d’implantation des infrastructures.
S’agissant de l’indemnisation des populations déplacées, la Minhdu rassure. « Lorsque l’Etat indemnise, ce qui est sûr, il y a des procédures. Mais on indemnise toujours ces Camerounais qui concourent au développement durable du pays ».

 

*Les chantiers transversaux concernés*

 

Ils se déclinent en cinq points thématiques:
– L’acquisition des emprises et sites de projets
– la délivrance des titres fonciers et de propriété
– la restauration du triptyque Sic-Maetur-Credit Foncier du Cameroun
– les recasements
– la constitution des réserves foncières pour les logements sociaux.

Parmi les projets affectés, on peut relever : l’autoroute Yaoundé – Nsimalen, les voies d’accès aux stades de Japoma, Bapélépé, Olembe, Garoua, Bafoussam et Bangangté, la construction de l’immeuble siège du Minhdu, le programme d’aménagement de 50,000 parcelles constructibles…

*Vanessa Onana*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.