Emblèmes nationaux: armoiries, des boucliers de l’État

Ensemble des signes, devise et ornements de l’écu, les armoiries utilisées dans les documents officiels, édifices publiques, institutions pour leur donner un caractère légal et authentique.

Selon la loi N° 60-80 du 31 décembre 1960, en son article 1er, les armoiries de la République du Cameroun sont constituées d’un « écu chapé », surmonté « coté chef » donc au-dessus par l’inscription : « République du Cameroun (1er janvier 1960). Puis, supporté par un double faisceau de licteur entrecroisé « les deux haches »; avec la devise nationale : « Paix-Travail-Patrie », « coté Pointe » en dessous.

La constitution révisée de 1984

Celle-ci apporte quelques retouches à la composition des armoiries du Cameroun qui se présentent désormais ainsi qu’il suit:
-un écu chapé composé de trois triangles. A savoir, un triangle de sinoples (la partie verte) à dextre (gauche), frappé d’une étoile d’or (jaune), un triangle de gueules (le triangle rouge) au milieu chargé de la carte géographique du Cameroun d’azur (de couleur bleue) et frappé du glaive et de la balance de justice de sable (de couleur noire), et un triangle jaune à sénestre (droite).

-l’écu est supporté par un double faisceau de licteurs qui sont le symbole de l’autorité de la République. Il est surmonté de l’inscription « République du Cameroun» en Français et en Anglais. Enfin, à sa base figure la devise nationale: « Paix, Travail, Patrie».
Éléments fédérateurs, les armories traduisent la souveraineté et l’autorité de l’État en toute circonstance.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.