Emblèmes nationaux: le 20 mai, célébrer le Cameroun uni

Cette fête nationale constitue un moment de grande communion entre les Camerounais de toutes les couches sociales.

Tout commence le 20 mai 1972, lorsque le premier président du Cameroun, Ahmadou Ahidjo organise un référendum. Objectif : mettre fin au système fédéral en vigueur jusqu’à cette époque. Ainsi, le référendum fut largement gagné et le 20 mai devint la fête nationale d’un Cameroun qui s’appellera désormais « République Unie du Cameroun ».

Symbole du 20 mai

Moment de partage et de célébration du vivre-ensemble harmonieux, la fête nationale de l’unité célébrée le 20 mai de chaque année, va au-delà de toutes les politiques, ethnies ou religions. Pour les Camerounais, ce moment de communion qui rassemble toutes les catégories dans les dix régions, vise à :
– Commémorer la République du Cameroun,
– Célébrer la paix
– Magnifier la réunification du Cameroun anglophone et du Cameroun francophone
– Exalter le caractère indivisible de la République du Cameroun.

Le lundi 20 mai 2019, le pays va donc vibrer au rythme de cette fête nationale sur toute l’étendue du territoire. À Yaoundé, la capitale, la réception des Camerounais d’horizons divers au palais de l’Unité marquera le clou de l’événement après la grande parade du défilé militaire et civil au boulevard du 20 mai. Une cérémonie présidée par le chef de l’État, Paul Biya.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.