Environnement: Ségolène Royal promeut les énergies renouvelables

En visite de travail au Cameroun, la femme politique française a animé une conférence à propos ce mardi 14 mai 2019 à l’École normale supérieure de Yaoundé.

La conférence de ce mardi face aux étudiants et le grand public s’inscrit dans le prolongement du projet « maternités solaires au Cameroun » lancé le 13 mai 2019 par Ségolène Royal. C’était à Bikok, une commune située dans la région du Centre. En effet, l’initiative consiste à fournir 13 maternités équipées et alimentées par l’énergie solaire dans certaines municipalités dirigées par des femmes. Selon l’ancienne ministre française de l’Écologie, le réchauffement climatique n’épargne personne et qu’il est temps d’y apporter une solution durable.

Enjeux du dérèglement climatique

Les échanges animés par Ségolène Royal portent sur le « Programme Femmes et énergie durable ». En sa qualité d’ambassadrice de l’Alliance solaire internationale, elle a souligné que « les conséquences du dérèglement climatique touchent tout le monde ». D’après l’ex- candidate à la Présidentielle française, l’intérêt pour l’Afrique en général, et le Cameroun en particulier, reste le développement de l’énergie renouvelable. Par exemple, les plaques solaires.

Plaidant pour la cause des pays pauvres moins pollueurs, Ségolène Royal appelle à une « justice climatique ». Pour elle, cela permet d’obtenir des financements et des transferts de technologie afin de valoriser les ressources minières du continent africain. Des ressources aujourd’hui, exportées brutes et valorisées ailleurs.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.