Grand-Nord: le mindef à l’assaut de la grande criminalité

Le Cameroun préoccupé par le regain de vitalité de Boko haram à l’Extrême-Nord, depuis près de trois mois déjà, le groupe terroriste multiplie les assauts dans cette partie du territoire. La dernière exaction date du mercredi 22 mai, veille de l’arrivée du Ministre de la Défense à Kousseri, dans le Logone-et-Chari.

La réaction des forces de défense à été immédiate. Elles ont procédé à un ratissage complet qui a abouti à la mise en déroute des assaillants et à la saisie d’un important stock d’armes de guerre et artisanales.

Les causes des assauts

La recrudescence des assauts du groupe a plusieurs raisons dont la saison sèche qui assèche les cours d’eau et favorise leur mobilité. La recherche de ravitaillement et d’approvisionnement qui pousse ses membres à sortir des bois. La nébuleuse s’appuie sur quelques butins de guerre grappillés ça et là.

Dans ses attaques on dénombre quelques victimes dans les rangs, avec notamment un soldat lors de la récente attaque, qui a sauté sur une mine anti-personnelle. Une situation préoccupante pour le Cameroun qui entend mobiliser davantage les troupes opérationnelles.

Rester vigilants

Au Centre de Secours des Sapeurs-pompiers de Kousseri, une première réunion de sécurité s’est tenue. Tous les chefs militaires y ont pris part. Notamment les commandant de 4ème Région Militaire Interarmées, la Région de Gendarmerie numéro 4 et la 41ème Brigade d’infanterie motorisé. Il en ressort qu’il faudra redoubler de vigilance, renforcer les lignes d’attaques et de défense.
On croyait la nébuleuse réduite à sa plus simple expression, mais les attaques perpétrées par ces djihadistes c’est derniers temps tendent à inviter les forces de défense à rester vigilants.

Le Mindef sur le terrain

Le Minisre Joseph Assomo est venu apporter le message du chef de l’état, chef des armées à ces soldats opérationnels, tout en les félicitant pour la forte mobilisation pendant la célébration de la 47ème Fête de l’Unité Nationale du Cameroun. La descente du Mindef s’est poursuivie à Mora dans le Mayo Sava ou il a salué les victoires des Forces Multinationales Mixtes qui ne laissent pas de répit aux membres du groupe aux effets transfrontaliers.

La visite de travail du Ministre s’est poursuivi ce vendredi à Ngaoundéré. Joseph Beti Assomo a présidé une autre réunion de Sécurité sur un phénomène qui a secoué la Région de l’Adamaoua: les enlèvements avec fortes demande de rançon, Le vol de bétail. Avec les instructions données par le président de la république, Paul biya, une unité du Groupement Polyvalent d’Intervention de la Gendarmerie avait été déployée dans les zones identifiées. Depuis janvier date de leur descente sur le terrain les choses sont revenues progressivement à la normale à la grande satisfaction.

Pierre Evembe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.