Louise Mushikiwabo: parcours d’une diplomate de haut vol

Ancienne ministre de l’Information, puis des Affaires étrangères du Rwanda, cette diplomate a été élue secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie en octobre 2018 et entre en fonction en janvier 2019.

Née à Kagali en 1961, Louise Mushikiwabo entreprend des études d’anglais à l’université nationale du Rwanda à Butare en 1981 et obtient son diplôme en 1984. Dès 1990, elle quitte le Rwanda pour les États-Unis où elle fait des études d’interprétariat. Un exil qui lui sauve la vie. En effet, la plupart des membres de sa famille sont victimes du génocide en 1994, notamment son frère, Lando Ndasingwa, l’une des figures de l’opposition libérale rwandaise, tué le 7 avril 1994.

Carrière politique

De retour au Rwanda en 2008 après avoir travaillé comme traductrice aux États-Unis, cette trilingue (kinyarwanda–français–anglais) est nommée ministre de l’Information par Paul Kagame. Ensuite, Louise Mushikiwabo devient ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de décembre 2009 à octobre 2018. Bien avant, elle a exercé comme directrice de la communication de la Banque africaine de développement en Tunisie.

SG de la Francophonie

En 2018, celle qui se définit comme une citoyenne du monde dépose sa candidature à la fonction de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). C’était lors du 17e Sommet de la Francophonie tenu en octobre à Erevan en Arménie. Favorite dès le départ, Louise Mushikiwabo bénéficie de nombreux soutiens, notamment de la France. La diplomate remporte l’élection le 12 octobre 2018, pour un mandat de 4 ans. Âgée de 58 ans, celle qui achève sa visite officielle au Cameroun ce vendredi, incarne une Afrique dynamique et entreprenante de l’avis des observateurs.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.