#OneCameroon2019: les origines du marché Congo

Il existe diverses versions sur la genèse du marché Congo de Douala. Mais toutes mentionnent la présence des ressortissants du Congo dans la zone aux premières heures du marché.

La première histoire

Un premier récit évoque la date du 24 avril 1960, à la suite d’un désaccord entre les populations du quartier New-Bell Makia, une bagarre commence. il s’en suit un véritable massacre entre des communautés du Cameroun. Pour mettre un terme au conflit et ramener la paix, on donne à ce coin le nom neutre, Congo. Les Congolais habitaient déjà le quartier.

La version du Chef

Sa Majesté Aboubakar, Chef de 3e degré du quartier New-Bell Makia, raconte que le coin était sans nom. Pour l’identifier on lui a attribué le nom de Congo eu égard à la présence des ressortissants Congolais. C’étaient des surtout des commerçants qui faisaient la ligne Cameroun-Congo. Cette zone était très habitée par les expatriés mais la plus forte communauté était composée de Congolais.

Puis le marché…

Il n’y a jamais eu de plan de marché Congo dans les prévisions de la ville de Douala. Le site actuel du marché devait abriter une grande avenue. Elle devait être l’avenue Triomphale, selon l’architecte de la Communauté Urbaine de Douala. Mais le besoin d’installation des commerçants du marché central a contraint la ville a cherché un lieu provisoire de recasement. C’était le début du marché. De quelques comptoir en 1958, le marché Congo traverse aujourd’hui plus de trois quartiers. On a attribué de façon spontanée à ce lieu de vente le nom du quartier dans lequel il se trouvait. Il se brûle mais il ne s’éteint pas.

Danielle Mouadoume BELINGA, envoyée spéciale à Douala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.