Attaques de Darak: le Mindef rapporte les faits

Dans un communiqué publié le 12 juin 2019, le ministre de la Défense, dresse le bilan de l’attaque de Boko Haram dans cette localité du Logone-et-Chari, région de l’Extrême-Nord, la nuit du 9 au 10 juin 2019.

Selon le communiqué du ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, la riposte des forces de défense camerounaises déployées à Darak face aux ennemis, a donné lieu à de violents affrontements entre les soldats du Secteur No.1 de la Force Multinationale Mixte de la Commission du Bassin du Lac Tchad et les assaillants.

Bilan

À l’issue du ratissage de la zone d’affrontement et ses environs, le bilan fait état de:
– 16 militaires tués et 08 blessés stabilisés et évacués dans les formations hospitalières pour un suivi approprié, côté Forces de Défense camerounaises,
– 08 personnes tuées et 01 blessé stabilisé et prise en charge, chez les populations civiles,
– 64 éléments de Boko Haram neutralisés, 08 capturés, de nombreux blessés en fuite et 03 embarcations détruites.

Rappel des faits

Le communiqué du Mindef rapporte que “dans la nuit du dimanche 09 au 10 juin 2019, plus de 300 combattants du groupe terroriste Boko Haram lourdement armés, ont attaqué la localité de Darak”. En effet, cette localité est située dans le département du Logone-et-Chari, région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Professionnelles et vaillantes, les forces de défense camerounaise ont maîtrisé les combats au point d’infliger une lourde défaite aux ennemis.

Condoléances du chef de l’Etat

Face à ce drame, le Chef de l’État, par le biais du Mindef, adresse aux familles des civils et militaires durement éprouvées ses vives condoléances. Le chef des Forces armées, Paul Biya, leur est reconnaissant pour le sacrifice. En pareille circonstance, il a toujours partagé la douleur des victimes et apporté son soutien moral aux familles éprouvées.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.