CAN 2019: Le point sur la 2ème journée des groupes

Le calcul des probabilités a commencé. Qui va se qualifier pour les huitièmes de finale ? Quels sont les enjeux avant les rencontres de la 3ème journée ? Analyse.

Groupe A  et B : L’Egypte, Le Nigéria et les autres…

Le pays organisateur est déjà qualifié. Mais pour se maintenir en tête du Groupe A, un nul suffit ce dimanche soir face à l’Ouganda qui avec ses quatre points, est aussi prétendant à la première place en cas de victoire sur les pharaons. Quant au match qui oppose la République Démocratique du Congo au Zimbabwe, seule une victoire par un large score peut permettre aux poulains de Florent Ibengue d’aspirer à une place parmi les meilleurs troisièmes.  Le scénario est identique  dans le Groupe A.  Malgaches et nigérians se disputent la première place du groupe tandis que la Guinée espère 4 points en cas de victoire sur le Burundi. Suspens garanti.

Groupe C et Groupe D : Les enjeux similaires

L’Algérie, déjà qualifiée sera face ce lundi à une Tanzanie qui a perdu ses deux premières rencontres. Le duel se fera donc entre le Sénégal et le Kenya (3pts chacun). La situation est identique dans le groupe D. La Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud (3pts chacun) s’affronteront pour éviter la défaite, tandis le Maroc, déjà qualifié, affrontera la Namibie qui ne compte aucun point.

Groupe E et Groupe F : Tableaux semblables.

Décidément, les groupes  fonctionnent par paire dans cette CAN 2019 à l’issue de la deuxième journée. A et B se ressemblent, C et D sont similaires, idem pour E et F.  Avec 4 pts chacun, le Cameroun et le Mali ont un pied en huitièmes de finale. Dans le pire des scénarios, ils seraient meilleurs troisièmes. Néanmoins, une défaite est à éviter pour les deux équipes. Tout dépendra des classements dans les autres groupes. Les matches Bénin-Cameroun, et Angola-Mali seront des rencontres  à suivre de près, d’autant plus que dans ces groupes E et F, tous les 8 pays sont susceptibles encore de se qualifier. La journée du mardi 2 juillet sera fatalement une journée de grand football.

DANIA EBONGUE

Envoyé spécial à Ismaïlia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.