CAN 2019: le TAS rejette la requête des Comores

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu public cette décision ce 4 juin 2019 sur son site web officiel, au sujet de la disqualification du Cameroun à la CAN 2019 sollicitée par les Comores.

Cette décision du TAS dissipe le doute quant à la participation du Cameroun à la CAN 2019. “Irrecevables”. C’est ainsi que cette instance vient de qualifier les appels déposés par la Fédération de football des Comores (FFC).

Contenu des appels déposés

Le premier appel déposé le 28 janvier 2019 par la FFC s’appuie sur ” un défaut de décision constituant un déni de justice “. Le second déposé le 11 février 2019 s’oppose à la décision de la CAF du 30 janvier 2019 de ne plus suspendre l’équipe nationale A du Cameroun pour la CAN 2019. Et, d’attribuer l’organisation de la CAN 2021 à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Ainsi, les différentes parties ont été entendues le 29 mai 2019 au siège du TAS à Lausanne en Suisse.

Verdict du TAS

Selon la formation arbitrale du TAS, les preuves et les arguments présentés par la partie plainte sont irrecevables. En effet, l’instance s’est référée à la” jurisprudence constante du TAS selon laquelle toute demande en justice doit être basée sur un intérêt digne de protection “. Or, dans le cas d’espèces, la disqualification du Cameroun n’aurait aucune incidence sur le classement de la FFC dans son groupe pour la CAN 2019. La formation arbitrale conclut également que ” la FFC ne dispose d’aucun intérêt légal suffisant à demander que la Fecafoot soit suspendue par la CAF “.

@Dieudonné Zra

Une pensée sur “CAN 2019: le TAS rejette la requête des Comores

  • 4 juin 2019 à 17 h 19 min
    Permalink

    Les gens sont là, ils jouent au fooball pour gagner de l’argent et se construire une maison. Alors que d’autres sont là pour se plaindre au Tas et attendre avec impatience une réponse !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.