#France2019 : l’Afrique a-t-elle une chance d’aller en 8èmes ?

Le supens reste entier quant à la représentativité d’une equipe africaine au second tour de la Coupe du monde en cours en France.

Tout ce dont l’on est sûr, c’est que l’Afrique du Sud n’y sera pas. Les Banyana Banyana n’ont remporté aucune de leurs 3 rencontres et ont terminé sur une mauvaise note en perdant 0 but contre 4 face à l’Allemagne. Le Nigeria est pour le moment mathématiquement qualifié comme meilleur 3ème du groupe A. Le Cameroun espère arracher une place similaire dans le groupe E.

L’Afrique du Sud éliminée

C’était leur première participation à une phase finale de Coupe du monde. Il leur aura manqué l’expérience des grandes competions. Mais, la meilleure joueuse africaine de l’année aura lavé leur l’affront. Chrestinah Thembi Kgatlana a marqué son premier but en coupe du monde, lors de leur première sortie contre l’Espagne le 8 juin dernier.Ce sera d’ailleurs leur seule vraie satisfaction en France, mais kes Sud-africaines rentrent rassurées. Grâce à leur qualification en Coupe du monde, leur gouvernement a revu leurs primes à la hausse, un bel avenir attend donc les Banyana Banyana.

Le Cameroun espère,… encore

Elles y croient toujours au bout de deux matches perdus, 4 buts encaissés et 1 seul marqué (voir résumé dernier match)   .  Classées 5ème dans le top 6 des meilleures 3ème repechables pour le second tour, les Lionnes Indomptables du Cameroun ont impérativement besoin d’une victoire ce 20 juin contre la Nouvelle-Zélande pour espérer accéder en 8ème de finale. D’autres combinaisons et probabilités telles que les performances des autres équipes entrent en jeu, mais une victoire du Cameroun, sur un score fleuve de préférence est la clé. Pour sa deuxième participation consécutive à une phase finale de Coupe du monde, le Cameroun voudrait dépasser le seuil des 8ème de finals, atteint au Canada en 2015.

Le Nigeria, presque qualifié

Elles sont pour le moment qualifiées en tant que meilleure 3ème du groupe A. Les super Falcons ont remporté 1 match sur 3 et sont passées à côté d’un nul vierge contre la France. Le Nigeria est le meilleur espoir de l’Afrique en ce moment pour accéder au stade supérieur de cette compétition.  Desiree OPARANOZIE et ses coéquipières ont encore beaucoup à prouver dans cette compétition et peuvent montrer un autre visage du football féminin africain au monde entier.

Alors qu’il ne lui reste qu’un seul match de poule à livrer, l’Afrique garde espoir et foi pour voir deux de ses ambassadrices traverser le premier tour de la Coupe du monde de football féminin France 2019. Le suspense est total.

Odeline Stella Mouazan, envoyée en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.