Séjour du chef de l’État à Genève: les sénateurs condamnent les actes de violence

Qu’ils soient du parti au pouvoir ou de l’opposition, les sénateurs camerounais désapprouvent ceux qui perturbent le séjour privé de Paul et Chantal Biya à Genève en Suisse.

Benjamin Amama Amama, sénateur RDPC

C’est une tristesse d’avoir des Camerounais aussi antipatriotiques. Quand on renie sa culture, c’est qu’on a tout perdu. Pour les Africains, le respect des ainés est sacré, surtout pour un homme de l’âge du président de la République. Qu’ils ne soient pas surpris, ils risquent emporter les malédictions dont ils ne pourront jamais juger de la portée et de la dimension. On désapprouve totalement ces jeunes gens. Qu’ils retrouvent rapidement les voies de la sagesse.

Vanigansen Mochiggle, sénateur SDF

Cela donne une très mauvaise image au pays. Même si nous ne sommes pas d’accord avec la politique d’un parti politique, le chef de l’État incarne la nation. Ce qui se passe, ce n’est pas bien, je les condamne avec la dernière énergie. Je sais qu’il y a une mauvaise gouvernance, mais il ne faut pas laver le linge sale en public.

Marlyse Aboui, sénateur ANDP

Il est tout à fait normal que lorsqu’un chef de l’État a tellement travaillé qu’il se retire pour un repos paisible. Il est inadmissible qu’on fasse de ça un drame. Nous condamnons vraiment cet acte. Il faut que l’État Suisse mette de la sécurité.

Pr. Anaclet Fomethe, sénateur RDPC

Je suis personnellement outré par ces comportements. On n’a pas à aller humilier le Cameroun à l’extérieur. J’ai toujours demandé que nos amis de la diaspora viennent à l’intérieur et non pas se contenter de rester à l’extérieur pour mettre à mal la réputation du Cameroun.

Propos recueillis par @Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.