#Session_Juin2019: les députés débattent sur la zone de libre-échange

Reçu à l’Assemblée nationale le 12 juin 2019, le projet de loi fait l’objet d’un examen de fond en vue de sa ratification par la République du Cameroun.

L’accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), vise à créer sur le continent, un marché commun. Il devra obéir aux mêmes règles de circulation des marchandises, de commerce de service, de concurrence, d’investissement, de concurrence, de propriété intellectuelle et des domaines liés.

De manière concrète…

Selon Zacharie Roger Mbarga, Internationaliste, les pays africains ayant ratifié l’Accord de libre-échange continental (ALEC) vont s’octroyer réciproquement des préférences ou facilités pour le commerce des biens et services. Il s’agit de la réduction à 90% des droits de douanes. Ce qu’il faut dire ici c’est qu’on ira même à 97%. L’accord dit 90% mais sur 10 ans pour les pays avancés (Nigeria, Afrique du Sud, Maroc) et sur 13 ans pour les pays les moins avancés, il y aura la libéralisation des produits sensibles qui constituent 7 ans.

Ce que gagne le Cameroun

D’après les analystes, comme Zacharie Roger Mbarga, le Cameroun devra créer des réseaux de commerce. « Nous sommes au milieu de trois marchés qui ont des grandes similitudes dans les habitudes de consommations et les besoins de structuration économiques. Il y a l’Afrique centrale avec la Ceeac (près de 200 millions d’habitants), le Nigéria (près de 200 millions d’habitants) qui est une porte d’entrée vers la Cedeao et l’Afrique de l’Est (avec la présence de l’Angola, du Burundi, du Rwanda et de la Rdc dans le marché unique de la Ceeac). Il serait intéressant d’avoir une stratégie de positionnement sur ces différents marchés. Et l’infrastructure diplomatique associé au secteur privé pourrait débuter des campagnes de promotion du savoir-faire ou made in Cameroon », explique-t-il. Savoir plus sur la zone de libre-échange.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.