CAN 2019 : Ces inattendus quarts de finale

La CAN 2019 sera définitivement celle des premières. La première à 24 pays, la première au mois de juillet, la VAR sera utilisée pour la première fois, et ce sera la première avec autant de outsiders.

Cinq anciens champions d’Afrique sur huit.

Ce mercredi 10 juillet, le stade du 30 Juin du Caire, accueille le premier quart de finale de la première coupe d’Afrique des Nations à 24 pays. On lorgnera particulièrement l’arrivée de l’arbitrage vidéo dans cette compétition. Le stade de la défense aérienne égyptienne fera vivre à 18h (17h en Afrique Centrale), l’opposition entre les francophones d’Afrique de l’Ouest. Le Sénégal affronte le surprenant Bénin. Trois heures plus tard, toujours au Caire, mais au stade International, ce sera le derby anglophone entre sud-africains et nigérians. Le jeudi 11 juillet, la surprenante équipe de Madagascar, elle aussi invaincue comme le Bénin depuis le début de la compétition, fera face à la Tunisie à l’Académie Militaire du Caire (Al Salam). Cette rencontre sera arbitrée par le trio camerounais Alioum Alioum, Evarist Menkouande et Elvis Guy Noupue Nguegoue.

A Suez, la Côte d’Ivoire et l’Algérie s’affronteront dans un duel de favoris. Sur les cinq quarts de finaliste, seuls Madagascar, le Bénin et le Sénégal n’ont pas encore soulevé le trophée. Serait-ce l’année d’une de ces équipes ?

La répartition géographique des quarts de finale.

L’Afrique Centrale n’aura plus aucun représentant après les éliminations du Cameroun et de la République Démocratique du Congo. Comme en huitièmes de finales, l’Afrique de l’Ouest domine les débats. Seules la Guinée, le Ghana et le Mali sont éliminés. Le Nigéria, le Sénégal, le Bénin et le Sénégal sont bien en place. Les deux pays du sud de l’Afrique (Afrique du Sud et Madagascar) sont encore là, et le Maghreb a deux représentants (Algérie et Tunisie). Avec la confrontation directe entre le Bénin et le Sénégal, au moins un pays d’Afrique de l’ouest est certain d’atteindre les demi-finales.

La bataille des meilleurs buteurs.

Quatre  joueurs sont en tête des buteurs pour le moment avec trois buts inscrits pour chacun. Si on exclut le congolais Cédric Bakambu déjà éliminé, les trois autres (Odion Ighalo du Nigéria, Sadio Mane du Sénégal et Adam Ounas de l’Algérie) ont encore ces quarts de finale pour augmenter leurs statistiques.

DANIA EBONGUE

Envoyé spécial au Caire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.