Communication gouvernementale : le coup de neuf

Le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi a réuni les chefs des cellules de communication des ministères pour tracer les lignes des nouveaux défis de la communication gouvernementale au Cameroun

Coordonner et harmoniser la communication gouvernementale. C’est la dynamique impulsée par le ministre de la Communication aux autres acteurs de la Communication publique. Réné Emmanuel Sadi a réuni les chefs des cellules de communication. En les conviant aux échanges de ce mardi, il les a exhortés à travailler en synergie pour parfaire ce qui est fait jusqu’ici. Au centre des préoccupations, la recherche de l’efficacité dans la communication du gouvernement.

René Emmanuel Sadi, Ministre de la Communication

La nouvelle vision

Selon le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, la plateforme rénovée de la communication du gouvernement devra mettre l’accent sur :
– Une information permanente de l’opinion sur l’action quotidienne du gouvernement,
– Une projection valorisante des réalisations gouvernementales au sein de l’espace public national et international,
– Une optimisation de la voix du gouvernement dans les grands moments de la vie de la nation.

Améliorer l’existant…

Pour le porte-parole du gouvernement, l’atteinte de ces objectifs nécessite la révision du dispositif institutionnel. Pour y arriver, il faut interroger l’efficacité de l’existant, formuler des propositions pour son amélioration. Dans ce sens, « une attention particulière devra être portée sur la gestion communicationnelle des situations de crise. D’autre part, la maitrise du digital par les équipes gouvernementales est impératif.

La principale constante dans les enjeux de communication publique au Cameroun est relative à la gestion de l’image du Cameroun au delà des frontières nationales. Ce chantier ancien est remis au gout du jour, en raison des répercussions des soubresauts politiques et sociaux que le Cameroun vit ces dernières années.

 

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.