#NOSO: bilan de la visite du Général Meka

Au terme de sa visite cette semaine dans ces régions en crise, le général René Claude Meka, Chef-d’Etat-Major des Armées, a déclaré que la situation sur le terrain est sous contrôle.

 

Toucher du doigt la réalité de terrain dans les régions en crise et écouter les hommes. Le Chef-Etat-Major des Armées, est allé lui-même discuter directement avec les troupes engagées sur le front. Au terme des échanges, il en ressort que l’on en registre de moins en moins les attaques des sécessionnistes terroristes dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

De vaillants soldats

Le général René Claude Meka a rendu hommage aux forces de défense pour leurs actes de vaillance au quotidien. En effet, « elles ne reculent devant aucun obstacle et n’hésitent pas à aller jusqu’au sacrifice suprême » se réjouit le Chef-d’Etat-Major des Armées. Cette visite opérationnelle lui a permis de se féliciter des progrès enregistrés dans la lutte contre les ennemis de la République. Par exemple :
– Le chiffre des militaires blessés est en baisse,
– Les populations sont de plus en plus rassurées et vaquent normalement à leurs occupations
– Le phénomène des villes mortes recule et les commercent s’ouvrent régulièrement.

Consignes du haut commandement

Conscient du fait que l’ennemi ne dort pas, le Chef-d’Etat-Major des Armées appelle au renforcement de la synergie Armée-Nation, car il est question de défendre l’intégrité territoriale du Cameroun. « Nous sommes là pour défendre les populations, qu’elles le sachent. Mais nous avons aussi besoin de leur concours afin de les tirer d’affaire dans ces moments difficiles, en renseignant, en se rapprochant de nous, en suivant les consignes qui leur sont données afin qu’un terme soit mis à cette situation » a indiqué le général René Claude Meka.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.