Rentrée Scolaire: ruée vers la friperie

À un mois de la reprise des classes, la fièvre des préparatifs de la rentrée scolaire 2019-2020, monte d’un cran dans les foyers.

Ce jeudi 25 juillet au marché mokolo, l’un des plus populaires marchés de la ville de Yaoundé, clients et vendeurs se disputent la chaussée. Ici, les commerçants usent de leur voix comme appas marketing pour attirer l’attention des passants, vers leur produits.

Produits proposés

Les étals sont aux couleurs de la rentrée, chaussures, sacs à dos en passant par les cahiers et livres scolaires, sont exposés. Les parents s’attroupent devant ces étals de marchandises.
Depuis quelques temps l’on observe un phénomène de plus en plus grandissant au grand bonheur des vendeurs. Pour l’achat des accessoires scolaire, les parents se ruent vers les produits se seconde main.

 

Préférence des parents

Solidité, durabilité, bon prix, chacun y va de son choix. Les parents viennent beaucoup plus vers les articles de friperie, à cause des prix, à 2000 ou 2500 Fcfa, un parent peut avoir une bonne chaussure. ” C’est moins chers que les produits de boutique”, confie Alain un vendeur de chaussure au marché Mokolo.

Les facteurs durabilité et solidité sont plus souvent évoqués par les parents pour l’achat de ces marchandises “étant parent de beaucoup d’enfants, je choisis des sacs qui vont durer deux à trois ans à l’enfant, vu les conditions difficile, et les produits de friperie durent plus que ceux dans les boutiques” déclare une femme au foyer.

Cette situation joue souvent un mauvais tour aux enfants à qui, chaque rentrée est synonyme des accessoires nouveaux. “Moi d’abord je préfère les chaussures en boutique, parce que souvent les chaussure de friperie ne me plais pas, mais si les parents achètent j’ai pas le choix”, s’exprime abdulaziz, élève en classe de 4eme.

De l’avis de nombreux parents, les produits de seconde main restent donc la meilleure solution, car accessibles à toutes les bourses.

Amina Malloum (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.