Sports : de jeunes basketteurs à l’école de #Pascal_Siakam

Le Camp de basket-ball co-parrainé par le #Most_Improved_Player de l’année 2019 en NBA s’est ouvert ce 10 août au Palais Polyvalent des sports de Yaoundé.

Il tient sur deux jours , le Giants of Africa Camp du Cameroun à Yaoundé. Près de 100 jeunes basketteurs camerounais âgés de 15 à 18 ans bénéficient de cette session . Les sélectionnés reçoivent aussi bien des enseignements en rapport avec le basket-ball que des valeurs sociales qui leur permettront de devenir de meilleurs hommes.

Le voeu du Raptor

En conférence de presse de présentation de cette formation, le Raptor de Toronto a été clair : « Nous voulons Prêcher aux jeunes que ce n’est pas seulement le basket .Tout le monde ne va pas aller en NBA mais on doit apprendre des valeurs qui vont nous permettre d’être des Hommes respectables, des leaders de la société. Je pense que c’est le plus important ». L’allier fort l’équipe vainqueur de la National Basket-ball Association (NBA) *(mettre un lien)* , pour être le joueur ayant le plus évolué dans ses performances par rapport à la saison précédente , à dû miser sur un certain nombre de qualités, il vaudrait les transmettre à ses cadets : « Il y’aura certains basketteurs parmi eux, mais tout le monde ne va pas jouer en NBA. si on peut former des jeunes à être des Hommes dans la société ,qui vont être au travail, qui vont être à l’heure, qui vont changer les mentalités. Notre objectif c’est de former des jeunes à être meilleurs et eux aussi formeront d’autres jeunes ».

Le Giants of Africa

Comme partout en Afrique, l’ONG co-fondée par Le Nigérian Michael Masai UJIRI , par ailleurs Président du club de Pascal SIAKAM parcourt l’Afrique depuis peu pour apporter un plus dans le développement du basket-ball en ce qui concerne le continent noir : « En Afrique, il nous manque certaines facilités comme le coaching et bien d’autres. Nous avons l’obligation de venir améliorer cela .Les jeunes ici doivent se donner à fond pour devenir meilleur . L’Afrique a de plus en plus d’étoiles dans le basket-ball mondial. Pour Masai UJIRI, ces figures africaines du basket-ball mondial sont un atout, une voix pour porter haut les difficultés du basket-ball africain, un support pour y apporter également certaines solutions. « Il ya tellement de personnes qui nous observent, qui regardent ce que nous faisons. Donc c’est très important que Embiid, Pascal, Luc Mbah à Mouthe, moi …que ces enfants voient ce que nous faisons de bien et continuent de travailler dur pour être meilleurs »

Arrivé au Cameroun le 02 août dernier dans le cadre du lancement de son académie, Pascal SIAKAM a offert un premier camp à 43 jeunes à Douala le 07 août dernier. La formation des 100 autres à Yaoundé qui a débuté ce jour ,s’achèvera demain ,11 août, au Palais Polyvalent des sports de Yaoundé.

Odeline Stella MOUAZAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.