CHAN 2020/CAN 2021 : la CAF visite les chantiers de Yaoundé

En première visite d’inspection au Cameroun pour le compte desdites compétitions, les émissaires de la CAF ont passé au peigne fin les stades et annexes devant abriter des rencontres dans la capitale politique camerounaise, ce 26 septembre.

Cette première visite des inspecteurs de la CAF visait uniquement les infrastructures sportives. À Yaoundé, Anthony Baffoé, le Secrétaire Général adjoint de la CAF et sa suite ont visité 2 stades de compétition et 3 d’entraînement.

 

Constats de terrain

 

Rien à signaler au stade de Ngoa-Ekelle encore appelé stade militaire. Le stade omnisports et ses deux annexes également. Au stade de la BEAC par contre, des travaux de mise à niveau sont nécessaires, pour la mise à disposition complète.

Le stade d’Olembe

Le stade Paul BIYA d’Olembe doit impérativement être livré un an avant la CAN 2021. Non retenu pour le CHAN, les ouvriers devront redoubler d’ardeur au travail pour y arriver. Benoît FABRE le chef de projet du groupe Piccini a pris note :”La CAF a bien insisté sur le fait que les délais sont très courts”, appuiera-t-il. Mais il faut ramener les ouvriers sur le chantier. Les travaux sont à l’arrêt depuis 8 mois. Benoît FABRE promet la reprise dans une quinzaine de jours. Selon le cahier de charges, le groupe dispose de 7 mois pour livrer le chantier.

Après Yaoundé la mission sera dans la région de l’Ouest pour la suite de l’inspection.

Odeline Stella Mouazan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.