#CmrDialogue: les partis d’opposition font leurs propositions

Les responsables des différents partis politiques d’opposition reçus ce 18 septembre 2019 par le Premier ministre, se disent favorables à l’initiative du Grand dialogue national convoqué par le président de la République.

 

Ils ont dit oui à l’offre de paix du chef de l’État Paul Biya. Parmi les partis politiques engagés pour la réussite du Grand dialogue national, les deux factions de l’UPC. Conduites par leurs secrétaires généraux, Pierre Baleguel Nkot et Bapooh Lipot, ils ont rassuré le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, d’accompagner le président de la République dans la recherche d’une paix durable à la crise socio-politique dans les régions Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La délégation du MRC conduite par la 2e vice-présidente, Tiriane Noah a également remis des propositions du parti au PM. Elle a confié que leur présence aux consultations témoignait de leur intérêt pour le dialogue national. « Chez nous, on ne refuse pas l’appel… nous avons ensemble un problème de légitimité… mais nous sommes venus pour le Pays » a-t-elle indiqué.

Autres concertations

Comme la grande partie de l’opinion camerounaise, ces partis politiques adhèrent promptement à l’offre de paix du chef de l’État Paul Biya. Reçus par le Premier ministre ce mercredi, les différents responsables ont formulé des propositions allant dans le sens du succès du Grand dialogue national sans exclusive prévu en fin septembre 2019. Il s’agit de l’UNDP, de l’UDC, du FNSC, UDP, MDR, ANDP et du Mouvement progressiste. Tous sont unanimes, le dialogue est l’une des meilleures voies de résolution de cette crise sociopolitique.
Suite des concertations ce jeudi 19 septembre avec d’autres partis politiques d’opposition dans les Services du Premier ministre. Entre autres, UNIVERS, PURS, MANIDEM et ADD.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.