La diaspora dialogue déjà

La collecte des contributions a commencé dans la diaspora . Elle a été confiée à des personnalités camerounaises d’horizons divers.

dialogue informel avec la diaspora
Le sénateur Mbella Moki à Washington

Les photos des rencontres circulent depuis dimanche sur Internet. Des camerounais  bien connues de l’espace public national discutant avec ceux des pays d’accueil. Ces délégations déployées par l’exécutif ont rejoint les différents pays. Leur mission est de recueillir les contributions des membres de la diaspora camerounaise. L’offre de dialogue bien accueillie par la communauté internationale, provoque déjà un enthousiasme dans la diaspora.  La liste des pays retenus laisse penser surtout à une option pour les pays abritant les camerounais d’expression anglaise. Pour le continent américain, il s’agit du Canada et des Etats Unis. En Europe, la France, la Grande Bretagne, la Belgique et l’Allemagne sont concernés. Sur le continent africain, il s’agit surtout du Nigeria et de l’Afrique du Sud. Malgré l’absence des émissaires, tous les camerounais peuvent néanmoins s’exprimer.

entre camerounais de la diaspora
Uphie Chinje Melo et d’autres camerounais à Ottawa

émissaires dans la diaspora

La mission américaine est conduite par Fru Angwafor III, directeur de l’hôpital gynéco-obstétrique de Yaoundé. L’équipe intègre également le recteur de l’université de Ngaoundéré Ufei Chinje Melo. Ainsi que le sénateur du Fako Charles Mbella Moki et le député Théodore Mbe Assae Mendomo de Djoum. En Europe, c’est Diane Acha Mofor, PCA de l’Agence de Promotion des Investissements qui conduit l’équipe. On compte aussi Jean Louis Atangana, ex Directeur à l’OIF ainsi que des jeunes : la présidente du conseil national de la jeunesse Fadimatou Iyawa Ousmanou et l’opérateur économique Bony Daschaco. En Afrique, c’est le député RDPC de Widikum (Momo), Francis Enwe Abi qui conduit la délégation. Cette équipe compte également le diplomate Ebie Efange, le PDG du groupe Oasis Motors Thomas D’Aquin Mouafo et Mme Esther Omam Djomo. Cette dernière est notamment présidente de Reach Out Cameroon, une ONG active dans le Sud-Ouest.

La diaspora dialogue à Londres
Diana Acha Morfaw en pourparlers à Londres

profils divers pour le dialogue

Des personnalités originaires du Nord-Ouest ou du Sud-Ouest dirigent toutes les missions. Les délégations font moins de place cadres issus de l’administration centrale. Il s’agit surtout de personnalités proches des camerounais de l’étranger. On retrouve ainsi trois élus (un sénateur et deux députés), trois professeurs d’université dont un recteur d’université publique, deux chefs d’entreprises privées et leaders de la société civile. Quatre dames participent à cette opération. Ces missionnaires bénéficient de l’appui des services diplomatiques camerounais. Depuis l’annonce du grand dialogue national, les associations de camerounais notamment collectent des propositions. Après les propositions des composantes intérieures , le point de vue de la diaspora camerounaise suivra certainement.

Elvis Mbimba 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.