FECAFOOT-LFPC : de nouveaux rebondissements

Alors que le comité executif de la Fecafoot réuni ce 3 septembre à Yaoundé a décidé de la mise sur pied d’un comité transitoire pour gérer la Ligue de football professionnel du Cameroun, Pierre SEMENGUE, le président entend défendre son mandat contre vents et marées.

Alim KONATE est à la tête dudit comité provisoire. Le premier vice-président de la Fecafoot sera assisté de Joshua Osih et de Mohamadou Abo pour gérer les affaires courantes et restructurer l’instance professionnelle du football camerounais. La Fédération camerounaise de football reproche au management sortant de la Ligue,la mauvaise gestion ainsi que de nombreux dysfonctionnements et manquements.

 

La Fédération camerounaise de football reproche au management sortant de la Ligue,la mauvaise gestion ainsi que de nombreux dysfonctionnements et manquements.

 

Toutes les résolutions du Comex du 03 septembre


La réaction du président de la Ligue

La réaction de Pierre SEMENGUE ne se fera pas attendre. En conférence de presse improvisée au siège de la la Ligue, le président a tenu donner son avis à la presse. “j’ai été élu pour un mandat de 4 ans, c’est-à-dire jusqu’au 27 juillet 2020 et je vais défendre mon mandat par tous les moyens”. Considérant la décision du comité exécutif de la Fécafoot comme un “Coup d’état”, Pierre SEMENGUE rejette en bloc les accusations de ce dernier sur sa gestion de la ligue. “Je reste président de la Ligue de football professionnel du Cameroun jusqu’à la fin de mon mandat”, a-t-il confié à la presse.

 

Je reste président de la Ligue de football professionnel du Cameroun jusqu’à la fin de mon mandat, Général Pierre Semengue

 

Ce feuilleton a démarré le 26 juillet dernier alors que le comité exécutif avait décidé de la modification des statuts de la Ligue de football professionnel du Cameroun. Mécontent, le président avait quitté les travaux et 4 jours plus tard rendait public la liste d’un collège d’avocats pour attaquer la Fécafoot devant les instances compétentes. Le 22 août, réuni à nouveau, le COMEX avait suspendu toute activité de la Ligue avec effet immédiat. La désignation d’un comité transitoire de gestion s’est rajouté ce 03 septembre. D’autres actes forts suivront certainement comme la désignation des membres du conseil d’administration provisoire de la ligue de football féminin ce 04 septembre mais cela n’arrêtera pas le Général Pierre SEMENGUE qui est prêt à aller jusqu’au TAS pour rétablir ses droits.

Odeline Stella Mouazan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.