Pont sur le Mizao: la reconstruction décidée

Le pont sur le Mizao a cédé la semaine dernière à la pression des eaux de pluies. Le ministre de l’habitat et du développement urbain engage la reconstruction.

Quelques mois après sa construction il y a plus de dix ans, le pont sur le Mizao présentait déjà des fissures. C’est l’avis de plusieurs habitants du chef-lieu de la région de l’Extrême Nord. La réalisation de l’ouvrage avait eu des insuffisances. Le pont reliait deux parties de la ville. Après les premières pluies de la saison, il présentait déjà des signes d’affaissement. Dans la nuit de mercredi 28 au jeudi 29 septembre, la rupture a été totale dans les structures de l’ouvrage.

Le Minhdu à Maroua

Le ministre de l’habitat et du développement urbain a passé son weekend sur place à Maroua. L’urgence de rétablir la libre mobilité des populations dans la ville de Maroua s’imposait. Le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Maroua a entrepris de construire un dalot à Missingleo. Ce qui offrira bientôt  aux usagers une voie de contournement. Le Ministère chargé du développement urbain va aménager la voirie urbaine pour un accès facile à ce dalot.

 

reconstruction du pont sur le Mizao

Sur le pont effondré, le ministre de la défense a donné son accord pour l’implication du Génie Militaire dans le démantèlement de l’ouvrage effondré. Ce travail se fera avec le soutien de certaines entreprises installées dans la région. D’après le ministre Ketcha Courtes, 1,5 milliards de Francs Cfa sont mobilisés pour reconstruire ce pont sur le Mizao. Celestine Ketcha a accéléré la recherche d’une solution au problème né de l’effondrement du pont.

Autre pont effondré

Le ministre du développement urbain et de l’habitat a aussi évoqué  la situation d’un autre pont effondré. Il s’agit du pont Serewa à Tokombéré dans le département du Mayo Sava. Des travaux d’enrochement vont permettre de rétablir la circulation. Avant la fin du mois de septembre, un radier sera construit. Les études ont commencé en vue de la construction d’un ouvrage définitif.

Elvis Mbimba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.