La relance entre le Cameroun et la France

Cette relance était au centre de l’audience accordée ce 23 octobre 2019 par le Chef de l’État Paul Biya au ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, en visite officielle au Cameroun.

Déjà riche et de longue date, une nouvelle dynamique (relance) vient d’être impulsée à la coopération bilatérale Cameroun-France. En visite de travail au Cameroun depuis la mi-journée de mercredi, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et le chef de l’État Paul Biya ont salué des rapports mutuellement bénéfiques qui lient les deux pays. L’audience qui se tenait au Palais de l’Unité entre les deux personnalités étaient denses.

Échanges entre les deux personnalités

Au sortir de l’audience…

Jean-Yves Le Drian effectue ainsi sa première visite en qualité de ministre français des Affaires étrangères au Cameroun. Une visite à inscrire dans le prolongement de l’entretien du 10 octobre dernier à Lyon, entre les Présidents Paul Biya et Emmanuel Macron. Il a plusieurs fois utilisé le mot “relance” pour qualifier cette étape de l’histoire des deux pays.

Pétri d’une riche carrière politique, Jean-Yves Le Drian a notamment relevé que ce séjour intervient à un moment où « la réconciliation est en marche » au Cameroun, après le Grand dialogue national  convoqué par le Chef de l’État. Pour Jean-Yves Le Drian, la France et le Cameroun sont dans une phase de relance de leur « relation historique et très forte». Une relance de la coopération qui va se faire ressentir dans les domaines de la sécurité, la décentralisation, l’énergie, les infrastructures.

Jean-Yves Le Drian décoré par le président de la République

Jean-Yves Le Drian a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre de la Valeur.

Au programme de la relance

Il y a aussi eu dans la soirée d’autres rencontres. C’était avec la communauté française, des leaders des partis politiques camerounais. Autre escale majeure, la découverte du second pont sur le Wouri à Douala ce 24 octobre.

2e pont sur le Wouri

On attend également à Douala, des échanges avec les opérateurs économiques, la jeunesse camerounaise de l’Innovation. Puis dans l’après-midi de ce jeudi, Jean-Yves Le Drian se rendra à Maroua. Occasion de discuter également avec les organisations humanitaires. Et, de toucher du doigt les réalités des ravages du groupe terroriste Boko Haram.

Il est arrivé mercredi en mi journée, à l’aéroport de Yaoundé Nsimalen par vol spécial. Pour l’accueil de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi représentait le Chef de l’Etat. C’était aussi en présence de l’ambassadeur de France à Yaoundé, Christophe Guilhou et d’autres officiels de la représentation diplomatique française.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.