Assemblée nationale: pose de la première pierre du nouveau siège

Ce sera au cours d’une cérémonie présidée par le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril, sous le haut patronage du chef de l’Etat Paul Biya, ce 12 décembre 2019 à Ngoa-Ekellé.

 

Un ouvrage d’envergure. Ainsi peut-on qualifier le nouvel immeuble siège de l’Assemblée nationale du Cameroun. La réalisation de ce joyau architectural qui bénéficie de l’expertise de la Chine, s’étale sur 42 mois. Quant au coût global des travaux, il s’élève à 54, 5 milliards de Fcfa. En effet, il s’agit d’un don sans contrepartie de la République populaire de Chine au Cameroun.

Caractéristiques de l’ouvrage

Le nouveau siège de l’Assemblée nationale, abritera un hémicycle de 400 places. Bâtiment de 14 étages, le nouvel immeuble va disposer entre autres de :

– 1000 places,
– 37 500 m2,
– une caserne de pompiers,
– une station d’épuration des eaux.

Aperçu en plongée de l’ouvrage

Mesures de recasement

Au moment où les travaux vont davantage s’accélérer, les questions de recasement ne se posent plus. Car, sur haut accord du chef de l’État Paul Biya, le gouvernement a dégagé neuf hectares qui vont de l’actuel site de l’Assemblée nationale à Ngoa-Ekellé, le camp du groupe d’escadron mobile N°1 de la gendarmerie nationale jusqu’à la résidence du président du Conseil économique et social.
L’ancien hémicycle lui, sera transformé en musée, confie une source de l’Assemblée nationale.

En rappel, la signature de l’accord d’investissement entre la Chine et le Cameroun remonte à mai 2019.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.