Chantier D’OLEMBE : MAGIL construction prend le relais

La société de construction canadienne a officiellement pris les rênes de la construction du complexe sportif ce 03 décembre en présence du Ministre des Sports et de l’Education Physique et du gouverneur de la Région du Centre.

Leur objectif, livrer dans les délais impartis par la CAF ce stade compté parmi ceux qui accueilleront la CAN 2021 .
Pour cela, pas de temps à perdre, il faut rapidement se mettre au travail. Le vice-président de MAGIL construction (lien) en charge de l’achèvement des travaux de construction du complexe sportif d’Olembe précise qu’il leur a été : « transmis les clés du chantier d’Olembe . Donc tout est une urgence aujourd’hui. Ce chantier a connu un grand nombre de retards, d’arrêts. La mobilisation va se faire principalement dans un premier temps sur le réseau extérieur, donc assainir le terrain, démarrer tout de suite les terrassements pour pouvoir préparer la route, les accès du chantier. Nous allons travailler sur l’aire de jeu. Sur tous les stades, c’est le seul où on n’a pas encore l’air de jeu. Donc mobiliser l’air de jeu pour qu’on puisse faire l’engazonnement dans les semaines à venir pour préparer la prochaine venue de la CAF. Frank MATHIERE poursuit également : « MAGIL vient ici non pas comme un conquérant ou pour reprendre le marché d’une entreprise mais à son humble niveau, a répondu à l’appel du Cameroun pour pouvoir faire un achèvement dans les meilleurs délais. Le chantier tel qu’il est d’une très bonne qualité, la plus grosse partie du travail a été faite. Nous venons humblement apporter l’expertise canadienne pour pouvoir l’achever et que le Cameroun puisse être fier de ce magnifique complexe ».

Niveau d’avancement des travaux d’Olembe

Le sort des ouvriers

Il faut sauver le chantier de construction du stade d’Olembe , ses ouvriers aussi . Profitant de la descente sur le site du Ministre des Sports et de l’Education Physique, un des ouvriers a porté sa préoccupation à l’attention du président du COCAN 2021. « Le président de la République son excellence Paul BIYA a instruit la mesure de résiliation du contrat avec PICCINI et a réattribué ce marché à une autre entreprise. Cette entreprise va travailler avec des Camerounais comme vous. Avec des ouvriers, des techniciens expérimentés comme il y’en a certainement parmi vous et cette entreprise a été instruite de travailler dans le respect de la législation sociale en matière de garantie des droits des travailleurs ». Assurance ainsi donnée par le Ministre des Sports et de l’Education physique.

L’entreprise canadienne MAGIL construction récupère le chantier de construction du stade d’Olembe 4 jours après la résiliation du contrat entre l’Etat du Cameroun et le groupe italien PICCINI.

MAGIL construction dispose désormais de moins de 5 mois pour achever les travaux, selon le délais de 6 mois donné par la CAF lors de sa toute première visite d’inspection en lien avec la CAN 2021 , au mois de septembre 2019.

A noter, les stades de la CAN doivent être prêts un an avant la CAN 2021. Les indiscrétions parlent du mois de janvier, au lieu de juillet comme prévu.

Odeline Stella MOUAZAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.