Crise dans le NoSo: “Ça va mieux”

C’est la nouvelle que sont venus apporter l’archevêque émérite de Douala et l’Evêque de Mamfé au Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, le 4 décembre 2019 à l’issue de la caravane de paix dans les deux régions.

 

Un bilan globalement satisfaisant. Ainsi peut-on résumer la situation sécuritaire qui prévaut dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. C’est du moins les réalités de terrain observées par l’archevêque émérite de Douala et l’Evêque de Mamfé. En effet, le Cardinal Christian Tumi et Mgr Andrew Nkea, étaient désignés par le gouvernement après les travaux du Grand dialogue national  pour conduire une caravane de paix dans ces deux régions du Cameroun en proie à l’insécurité depuis trois ans. La méthode d’approche de deux autorités religieuses consistait à privilégier la communication de proximité afin de s’imprégner du quotidien de tous. Ainsi, elles ont échangé parfois dans les familles, avec les populations civiles et les représentants des milices séparatistes.

Résultats de la caravane

Les deux autorités religieuses disposaient de deux semaines pour sillonner les localités affectées par les troubles sécuritaires dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Il en ressort que « ça va mieux », même s’il faut intensifier la recherche de solutions à la crise selon le Cardinal Christian Tumi. «Les gens veulent savoir quel sera le contenu du statut spécial pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et c’est très important», a-t-il confié au Premier ministre à l’issue de l’audience.

Quant à Mgr Andrew Nkea, il se réjouit et rend grâce à Dieu pour la reprise des activités dans son diocèse à Kumba. Mais la sérénité et la confiance qui reviennent peu à peu au sein de la population, suite aux recommandations du Grand dialogue national. Peut-être là, des signes qui apaisent les esprits dans la perspective du double scrutin du 9 février 2020.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.