Ebolowa – Kribi : le contrat est signé

Pour l’entreprise adjudicataire, cette signature de contrat va accélérer la procédure d’accès aux financements. 

Le bout du tunnel est proche pour les usagers de la route Ebolowa-Kribi en passant par Akom 2. L’année 2020 sera certainement celle du démarrage du chantier. C’est la conviction du responsable de l’entreprise adjudicataire ICM CMC Spa. La signature du contrat était la condition pour le déblocage des financements. L’ambassadeur d’Italie au Cameroun a participé à la cérémonie de signature de cet accord commercial. Le diplomate a rassuré de la capacité du maître d’œuvre à finaliser ses travaux.

Le financement

Le financement du projet a été revu à la baisse à la demande du ministère des Travaux Publics. C’est pour tenir compte de l’environnement budgétaire national. La construction de cette route va coûter 128 293 702 897 FCFA. Le groupe italien, maitre d’œuvre, bénéficie pour ce contrat d’un soutine d’institutions financières britanniques dans cette opération. On est bien loin des 210 milliards qui était annoncé comme coût de construction de cette route.

Respect du contrat

Le ministre des Travaux Publics attend de l’entreprise le respect des délais de 36 mois. ICM doit aussi respecter la consistance des travaux. Il est prévu une route de plus de 179 km d’une chaussée de 10m de large. La base vie sera installé dans l’arrondissement d’Akom 2. Deux équipes seront mobilisés simultanément sur chacun des deux tronçons (Ebolowa – Akom2 et Akom2 – Kribi). 17 ouvrages d’art, 3 stations de pesage et 2 stations de péage seront construits le long de cette route.

Une route très attendue

Cette route devrait faciliter l’accès des produits agricoles de la région du Sud au Port en eau profonde de Kribi. C’est donc un ouvrage connexe indispensable au développement de la performance de cette infrastructure portuaire.  Avec la finalisation du chantier de construction des routes Sangmélima Ouessso et Sangmélima – Mengong, il sera bientôt possible de desservir le Nord du Congo à partir de Kribi. Pour les populations du département de l’Océan, le désenclavement est proche.

Elvis Mbimba 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.