Nouveau siège de l’Assemblée nationale: réactions des témoins de l’histoire

Pour les différents acteurs, ce joyau architectural permettra d’améliorer les conditions de travail des députés et de donner un visage reluisant à la capitale Yaoundé.

 

Robert Bapooh Lipot, Député UPC

Je suis très ravi de voir que l’œuvre qui a suscité notre participation va en fin de compte se réaliser. J’ai pu intervenir dans ce travail à deux niveaux. D’abord fonctionnaire au ministère de l’Economie, puis conseiller technique en 2007. Nous étions déjà dans les prémisses de la conception avec la coopération chinoise et après je me retrouve à l’Assemblée nationale, membre du comité de réalisation de ce projet. C’est donc une grande joie pour moi d’être témoin de cette œuvre qui fait la fierté de notre pays.

Prosper Manesse Merime, Député RDPC

La première satisfaction, c’est le cadre de travail qui va changer. Il sera plus adéquat parce que la structure s’est agrandie. L’ancien cadre ne permettait plus à tout le monde de bien se déployer. Nous pensons que cette innovation donnera plus d’envie au personnel et aux parlementaires de mieux travailler. Aujourd’hui, nous sommes très fiers.

Théodore Datouo, Président du Comité, Maître d’ouvrage délégué

A cette étape, c’est l’occasion pour nous d’exprimer notre satisfaction. Nous avons fait notre devoir. C’est l’occasion de rassurer les parlementaires, le peuple camerounais, la coopération sino-camerounaise que nous nous engageons à poursuivre dans la même lancée le suivi et l’exécution effective de ce projet dans les délais. Et surtout en termes de qualité, il faut que ça reflète les attentes du peuple camerounais, le fleuron de la coopération entre la Chine et le Cameroun. Ce joyau est un rêve du chef de l’État, c’est lui qui a obtenu ce don pour le Cameroun. Nous devons veiller à son effectivité.

Propos recueillis par @Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.