Patrick Noah : paré pour l’Ifc

Depuis plus de deux semaines, le chanteur et parolier camerounais à la sauce cubaine et son équipe répètent régulièrement le spectacle géant qu’ils doivent offrir le 07 décembre 2019 à Yaoundé.

Jeudi 05 décembre 2019 à la Cas’des Arts à Yaoundé. Il est exactement 16h et déjà des décibels envahissent le pourtour. Sur la scène de cet espace de divertissement, Patrick Noah est en pleine séance de répétition. La musique est bonne, les chorégraphies entrainantes. Et quant à cela s’ajoute des paroles envoutantes dites avec assurance par le chanteur et sa choriste, le résultat est parfait ou presque.

Difficile alors pour une personne non avertie de réaliser qu’il s’agit juste d’une répétition. Surtout que les musiciens qui en sont aux commandes des instruments ont un doigté sans pareil et que la sonorisation est correct. Normal ! Avec un Gadas Abanda, chef d’orchestre à la trompette, Jean Marc Noah au piano, Vitalis Eloundou à la guitare électrique, Nono bass à la Basse, Eric Essama à la batterie et Raphael Effila aux percussions, rien de plus étonnant.

Patrick Noah à Yaoundé

Le contenu

Tour à tour, les versions revisités des titres « Lola », « Saperia », « A ban Moan», « Dulce Embeleso », « Yaah Yaah », « Isa Men », « Amor de loca junventud », « Chan Chan », etc., tirés indifféremment de « Sapéria », le deuxième album de l’artiste, vont être repris sans grande interruption.

Simulations d’échanges avec le public, accolades et surtout fou rire entre membres de l’équipe, la bonne humeur est au rendez-vous. Pour Patrick Noah, le directeur artistique, le travail va bon train. « Le spectacle n’est pas complètement prêt. Il y a encore quelques arrangements à faire, mais nous avançons plutôt bien », explique-t-il.

 

Patrick Noah

Né au Cameroun, Patrick Noah est un passionné de la musique cubaine. Il a à son actif deux albums dont « Dzal », son premier album sorti en 1993. C’est de là que ressort le titre « Lazare », devenu le générique d’une émission quotidienne à la Crtv. « Saperia », son deuxième album, est disponible dans les bacs dès…
Fidèle à l’Afromusic, son style musical, une sorte de synthèse entre l’afro cubain, le jazz, le bikutsi, le makossa, la rumba, etc., Patrick Noah prépare dans les prochains jours, la sortie de « Tecla », son troisième album.

Alors qu’il a joué dans des salles comme la Cigale, le Petit journal Montparnasse, le Sunset, l’alliance française de Rangoon et autres, le Camerounais a plusieurs fois été en tête des hit-parades en France et aux Etats-Unis. Amoureux de sa terre natale, il y revient joué au Cameroun, 13 ans après son dernier spectacle dans le pays et espère pouvoir bénéficier de la reconnaissance de ses pairs comme c’est le cas à l’étranger.

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.