#YouthConnekt_Cmr: connecter des jeunes aux opportunités socioéconomiques

La plate-forme virtuelle présentée au cours d’un point de presse Mincom-Minjec, ce 4 décembre, sera lancée officiellement le 9 décembre 2019 au Complexe Polyvalent des Sports de Yaoundé.

 

L’initiative YouthConnekt consiste à placer les jeunes au centre du développement national. Sur le principe, elle les reliera au monde de l’entreprise afin de leur permettre de découvrir les domaines potentiels de l’emploi.
Dans son discours, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi a souligné que le lancement de ce concept est placé sous le haut patronage du président de la République, Paul Biya. Ce qui traduit l’attention inconditionnelle que le gouvernement accorde aux préoccupations des jeunes. Quant à la cérémonie de lancement officiel, elle sera présidée par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Ministres de la Jeunesse et de la Communication

Objectifs de YouthConnekt

D’après le représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Jean Luc Stalon, Youth Connekt Cameroun (lien) est une plate-forme supplémentaire pour inciter à l’entreprenariat. En effet, l’initiative propose :
– la création de 5000 emplois pour les jeunes en 3 ans,
– le réarmement moral de la jeunesse,
– la connexion des jeunes à l’échelle nationale,
– la prise en compte du facteur genre,
– la santé reproductive.

Une plate-forme d’échanges

Lancée en 2012 au Rwanda, cette plateforme africaine permet de mettre les jeunes en relation avec leurs modèles. En plus, leurs jeunes pairs, leurs ressources disponibles, leurs compétences spécialisées.  Et, diverses opportunités économiques, civiques et politiques offertes par un certain nombre d’acteurs. Selon le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou, cette initiative entend responsabiliser et faciliter la pleine participation de la jeunesse au développement. Il a aussi relevé que les jeunes peuvent s’inspirer de nombreuses figures majeures comme Samuel Eto’o, ambassadeur de Youth Connekt Cameroon Initiative. Du lycée à l’université, des zones urbaines aux régions rurales, des filles et des jeunes handicapés, Youth Connekt se veut un concept fédérateur. Bref, une boussole pour mieux saisir les opportunités.

Présidente CNJC-Représentant Résident PNUD Cameroun

Pour la présidente du Conseil national de la jeunesse du Cameroun, Fadimatou Iyawa Ousmanou, YouthConnekt est une réponse du gouvernement et des partenaires au développement aux aspirations des jeunes sans tenir de leurs origines sociales. En effet, elle y voit une perche tendue à une jeunesse qui fait face à de nombreux défis. Notamment en matière d’entrepreneuriat et d’insertion socio-économique. La présidente du CNJC, l’une des instances porteuses de l’initiative, exhorte ainsi tous les jeunes à « saisir cette opportunité de participer pleinement au développement de leurs communautés ». Et partant de toute la nation.

En rappel, YouthConnekt Africa devrait également permettre l’accès à l’emploi à dix millions de jeunes d’ici 2020 et former des leaders et des ambassadeurs du numérique dans chaque pays. Enfin, ce sont 100 millions de jeunes qui seront connectés.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.