Ifcpa : Une biennale Alain Belibi

Au cours de la cérémonie de rentrée solennelle présidée par le Directeur général Charles Ndongo, la promotion 2019-2021 a reçu pour nom de baptême celui de l’illustre journaliste, gloire de l’audiovisuel camerounais.

Honneur à une figure marquante et talentueuse du monde médiatique du pays : la cuvée entrante de l’Ifcpa portera le nom « Alain Belibi ». L’annonce a été accompagnée des cris de joie et youyous de toute l’assemblée, non sans une salve d’applaudissements. Présent sur la table d’honneur ce vendredi, c’est pratiquement les larmes aux yeux que le journaliste déclare : « C’est un bonheur indicible. Je suis tout simplement ému ».


Dans sa leçon inaugurale, le Directeur général n’a pas manqué de rappeler aux étudiant que chacun possède un talent, et qu’il est qu’il est primordial de le fructifier. « N’oublions jamais que la spécificité de l’audiovisuel est d’impliquer et d’intégrer plusieurs métiers à la fois. […] La CRTV, à travers l’Ifcpa, ambitionne autant que possible de créer une synergie entre toutes les articulations de l’audiovisuel. […] Votre institut s’apparente à un laboratoire de talents, mais un talent en puissance ne sert à rien. Il rappelle le mauvais serviteur de la Bible, qui se complaît dans la paresse ».


Le choix du nom de baptême s’est fait après plusieurs séances de travail entre étudiants, mais aussi au sein de l’administration. Période durant laquelle le Directeur Délégué de l’institut, Dr François Marc Modzom, a redoré le blason de la discipline au sein du campus. Au cour de son mot introductif, il confiait d’ailleurs que l’administration a dû procéder au renvoi définitif de quelques étudiants. Tout au long de la formation, elle sera accompagnée dans cette tâche par les délégués de promotion qui ont été officiellement installés ce jour.

Vanessa Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.