Municipales 2020: une dizaine de partis pour 360 mairies

Le PCRN, l’UNDP, le SDF, le FSNC, l’UDC et le RDPC font partie des principales formations politiques qui se partagent l’essentiel des communes.

 

Une nouvelle configuration se profile à la tête des 360 communes pour les cinq prochaines années au Cameroun. Sous réserve d’un éventuel contentieux post-électoral des municipales du 9 février 2020, les mairies ont déjà une idée de leurs différents conseillers municipaux. Au lendemain des résultats des commissions communales, l’on en sait également un peu plus sur les partis politiques ayant obtenu la gestion des communes sur l’ensemble du triangle national.

#PCRN

Le Parti pour la Réconciliation Nationale du Cameroun de Cabral Libii remporte dix mairies notamment dans le Littoral et l’Extrême-Nord:

-Makak

-Eseka

-Ngog Mapubi

-Matomb

-Messondo

-Massok song Lulu

-Nkondjock

-Yabassi

-Konyambeta

-Kai-Kai.

#UNDP

L’Union nationale pour la démocratie et le progrès de Bello Bouba Maïgari se positionne en bonne place, en particulier dans le Grand-Nord. Cette formation politique remporte entre autres les communes de:

-Guider,

-Touboro,

-Garoua- Boulai,

-Ngaoundere 1er,

-Ngaoundéré 2,

-Banyo.

L’UNDP partage également les trois communes du Mayo-Louti, région du Nord avec le FSNC et le RDPC.

#FSNC

Le Front pour le salut national du Cameroun d’Issa Tchiroma Bakary s’est imposé dans les communes de:

– Lagdo,

– Pitoa.

Il s’agit des mairies situées dans le fief du FSNC à Garoua, région du Nord.

#SDF

Le Social democratic front de John Fru Ndi est à la tête de la commune de Loum dans le Moungo Nord. Le SDF va également gérer une seule des 34 communes du Nord-Ouest, à savoir celle de Bamenda 3e.

#UDC

L’union démocratique du Cameroun d’Adamou Ndam Njoya va gérer les Communes de:

– Foumban,

-Foumbot.

Il s’agit des mairies stratégiques de ce parti dans la région de l’Ouest Cameroun. Également glané par le parti, les mairies de:

-Koutaba,

-Njimom,

-Malentouen,

-Massagam.

#MPCN

Le parti de Paul Éric Kingue, le Mouvement Patriotique Pour un Cameroun, va diriger la commune de Njombe-Dibombari au cours des cinq années à venir.

#RDPC

Parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais est en tête des formations politiques ayant remporté le plus de mairies lors du scrutin du 9 février 2020. Par exemple, 16 des 21 communes de la région du Littoral.

Les victoires du parti concerne les mairies de:

-Garoua II,

-Douala Ier,

-Douala III,

-Douala V,

-Boyo,

-Mezam,

-Buea,

-Limbe,

-Commune de Bangangté,

-Tokombere,

-Mogode,

-Kolofata,

– Toutes les 10 communes du Logone-et-Chari, région de l’Extrême-Nord.

-Kouoptamo,

-Bangourain,

-Magba.

En somme, le RDPC a remporté la grande partie des communes des dix régions du pays avec le plus souvent, une majorité absolue dans certaines régions.

@Dieudonné Zra

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.