Conseil de Cabinet: le gouvernement uni contre le COVID-19

L’une des résolutions de ce Conseil de mars 2020 est de tout mettre en œuvre pour barrer la route à l’avancée de la pandémie au Cameroun au travers du respect des gestes barrière et des mesures édictées par le Président Paul Biya.

 

La séance était présidée par le Premier Ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. Un conseil de cabinet qui intervient dans le contexte de crise sanitaire mondiale dû au Coronavirus. À l’ordre du jour, le point actualisé par le ministre de la Santé publique de la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale dans la lutte contre cette pandémie au Cameroun et la revue générale des projets conclus dans le cadre de la coopération sino-camerounaise. Elle a été présentée par le ministre de l’Economie, Alamine Ousmane Mey.

Le Coronavirus au Cameroun

Dans son intervention, le ministre de la Santé publique a notamment relevé que la nouvelle approche de riposte consiste à mettre l’accent:
– sur la recherche active des cas, leur prise en charge à travers la spécialisation et la déconcentration des centres d’isolement,
– la régulation sociale par le respect des gestes barrières,
– la mobilisation des différentes ressources nécessaires, y compris la réserve sanitaire.

Le Dr Manaouda Malachie a aussi indiqué que le dispositif de la riposte du gouvernement est structuré en huit grands piliers. Entre autres, la coordination multisectorielle et internationale des actions de lutte contre le Covid-19 et la surveillance active en vue de la détection précoce des cas. S’agissant du bilan de l’épidémie au Cameroun:
– 88 cas confirmés
– 02 décès
02 personnes guéries.

Coopération sino-camerounaise

À ce sujet, le ministre de l’Economie a souligné que le portefeuille de cette coopération s’élève à 3 300 milliards de FCFA pour une quinzaine de projets actifs. Par exemple, la construction du port en eau profonde de Kribi, l’autoroute Yaoundé-Douala, l’électrification de 350 localités par Systèmes solaires photovoltaïques (mettre un lien). Quant à leur réalisation, le ministre Alamine Ousmane Mey a évoqué des difficultés à l’absence de maturation de certains projets et à la libération tardive des emprises.
Pour pallier cela, le ministre de l’Economie propose de mettre l’accent sur le renforcement de planification et l’ancrage stratégique des projets dans l’ensemble.

Principales résolutions

À l’issue des échanges, le Premier ministre a demandé au ministre de l’Economie de:
– soumettre à brève échéance un plan d’apurement rapide des instances financières qui plombent l’aboutissement des projets,
– Privilégier les prêts concessionnels et les partenariats public-privé.

Au ministre de la Santé publique, le chef du gouvernement demande de rendre compte régulièrement de la situation de Coronavirus sur le terrain.
Au ministre de la Défense, de renforcer le dispositif sécuritaire autour des hôtels accueillant les personnes confinées ainsi que les patrouilles de jour et de nuit.
Au ministre de l’Administration territoriale, de s’assurer que les autorités administratives veillent au respect des mesures barrières prescrites le 17 mars 2020.
Enfin, au ministre de la Décentralisation et du développement local, de travailler en synergie avec les autorités municipales afin d’améliorer la gestion des marchés ouverts.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.