#COVID19: le Cameroun enregistre son premier décès.

Agé de 66 ans, Albinus Essengue, le 3ème cas confirmé au test du corona virus est décédé ce 24 mars 2020 à l’hôpital Central de Yaoundé.

Le 24 mars 2020 sera décidément une journée triste pour le Cameroun. Alors que l’annonce du décès en France du saxophoniste, icône de la musique camerounaise, Manu Dibango, des suites d’une infection au Corona virus faisait encore le tour sur la toile, que le Dr Manaouda Malachie, Ministre de la santé publique (Minsanté) indiquait dans un tweet, l’enregistrement au Cameroun, du premier mort depuis le début de la pandémie.

 

Précisions sur le cas

Albinus Essengue, originaire de l’arrondissement de Sa’a, département de la Lekié dans la région du Centre, était un Camerounais résidant depuis plusieurs années en Italie.

Arrivé le 07 mars 2020 à Yaoundé après avoir transité par Paris, le patient avait été admis à l’hôpital Central le 14 mars 2020. Il était alors le 3ème cas au Cameroun dont le test au Covid-19 était positif.

D’après le Minsanté, Albinus Essengue était déjà très affaibli au moment de son admission dans cette formation sanitaire.

 

Déjà 66 cas confirmés

Aux premières heures de la journée, le Minsanté annonçait déjà l’enregistrement dans la nuit du 23 mars 2020, dix nouveaux cas de Covid-19. Ce qui porte à 66, le nombre de cas confirmés, deux personnes guéris et un décès. Inquiet, il sollicitait alors l’implication de tous les Camerounais dans cette lutte contre un virus qui met à mal le fonctionnement du pays.

« Ce matin, je voudrais encore appeler à une union sacrée autour des mesures de lutte contre le coronavirus. C’est ensemble, dans la discipline, la solidarité et en toute responsabilité que nous vaincrons. Restons chez nous, observons les mesures barrières. Cette nuit 10 cas encore.»

 

 

À ce jour trois foyers de l’épidémie sont identifiés. Le Minsanté parle à ce jour de 12 cas à Douala, 3 cas à Bafoussam et 51 cas à Yaoundé.

Et alors que sur les réseaux sociaux, des recettes miracles qui auraient guéris les deux premiers patients sont proposés, le Minsanté précise : le traitement spécifique au #COVID19 n’est pas encore connu, mais des prototypes sont en cours d’expérimentation.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.