#COVID19 : l’Unicef assiste les enfants démunis.

Plus de 1575 enfants vivants dans 35 centres d’accueil et de réinsertion des villes de Douala et Yaoundé vont bénéficier des dons en matériel de protection, d’hygiène et de sensibilisation offert par l’Unicef.

 

Jacques Boyer, le représentant résident du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) l’a précisé. « Cette remise de dons n’est qu’une partie des opérations entamées depuis quelques semaines par l’Unicef pour protéger la vie des enfants durant cette pandémie » a-t-il déclaré lors de son discours de circonstance.

C’est à ce titre que des dons en matériel de protection, d’hygiène et de sensibilisation contre le Covid-19 sont depuis peu distribués aux organismes et services gouvernementaux en charge de cette classe sociale, très souvent négligée.

Ladite cérémonie de remise de dons, s’est déroulée ce 30 avril 2020 à l’esplanade du ministère des Affaires Sociales du Cameroun. En présence de Pauline Irène Nguéne, le Ministre des Affaires Sociales et de quelques responsables de centre d’accueil et de réinsertion sociale.

Dans les différents packages remis à l’occasion aux responsables de ces centres d’accueil, des bottes, des gants, des pulvérisateurs, de la soude, du gel hydro alcoolique, des raclettes, des balais en manche, des seaux, des stations mobiles pour lavage de main, du détergent en poudre, des savons de ménage en morceaux, des serpillères, du cresil, etc., sont disponibles.

« Les responsables de ces centres au Cameroun ont réellement besoin de ces produits pour faire face à la pandémie. Je tiens donc à saluer cette initiative qui esy bonne et qui démontre à suffisance, les bonnes relations qui existent le gouvernement camerounais et cet organisme international. », a indiqué la Minas.

Utilisation et sensibilisation

En raison du caractère sensible de la couche ciblée, de nombreux partenaires locaux à l’instar de l’association de lutte contre les violences faites aux femmes (Alvf) ou encore le Cercle International pour la Promotion de la Création (Cipcre) vont faire des descentes dans les différents centres pour former les utilisateurs à la manipulation des produits de désinfection et sensibiliser les enfants sur la maladie qui sévit et la place des mesures barrières.

« Depuis l’apparition de cette maladie, nous avons constaté de nombreux comportements qui exposent la santé des enfants. Des parents et autres personnes adultes ne pensent pas à protéger les enfants, soit disant qu’ils sont immunisés. Ce qui est faux. Les enfants peuvent aussi être contaminé par le coronavirus.

D’après Jacques Boyer, pour accompagner les couches vulnérables, notamment les enfants démunis vivant au Cameroun, dans la lutte contre le coronavirus, l’Unicef a débloqué la somme de 93 millions de Fcfa. Après Yaoundé et Douala, cette campagne de soutien aux couches vulnérables de la société va s’étendre à l’étendue du territoire.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.