L’appel du 19 Mai 2020

Le Président de la République a prononcé ce 19 mai 2020 un message de mobilisation, à la veille d’une fête nationale inhabituelle.

Si ce 20 Mai 2020, il y a pas de manifestations au Cameroun, il faut s’en prendre à la pandémie de COVID-19. Avec ses mots, le Président Paul l’a dit aux Camerounais. Son message va s’imposer comme le temps fort  majeur de l’édition 2020 de la fête nationale au Cameroun. Mais le message présidentiel de ce 19 mai 2020 ne porte pas  sur l’unité nationale à la différence du seul précédent similaire, du 19 mai 2001. Prononcé en 17 minutes, l’adresse présidentiellede mardi soir met un accent sur la crise préoccupante de l’heure : la pandémie du COVID-19.

Que dit l’appel du 19 mai 2020?

Le message du 19 mai 2020 est un appel au rassemblement contre le COVID-19. Il s’ouvre sur la nécessité du front commun et s’achève sur un appel à une union sacrée. Paul Biya s’adresse à tous les camerounais. Mais il identifie des cibles spécifiques : tous les responsables politiques, tous les hommes de religion, tous les leaders d’opinion, tous les responsables d’association, tous les chefs traditionnels et tous les corps constitués. Il y a une volonté de mobiliser toutes les énergies dans cette lutte contre un nouvel ennemi commun.

 

Le Président exprime aussi sa détermination et celle de son gouvernement à prendre à charge la situation. Il parle ainsi d’un investissement maximal de l’Etat pour sortir de cette grave crise sanitaire. Un engagement qu’il compte prolonger, jusqu’à la mise à disposition d’un éventuel traitement. Sur ce point, le président prend position, en exprimant aussi ouvertement son ouverture à un traitement endogène du COVID-19. Il laisse ainsi transparaître son optimisme puisqu’il exhorte les camerounais à ne surtout pas céder à la panique. Paul Biya salue l’extrême courage du corps médical et la mobilisation du gouvernement. Ces atouts fondent certainement l’assurance présidentielle.

Pas de panique malgré l’impact économique

Les mesures du 30 avril constituent une première réponse aux effets économiques. Paul Biya joint sa voix à “la clarté” des explications de son Premier Ministre.  Mais le Président sait que des défis plus important arrivent pour ce gouvernement. Il en dresse la liste : maintien des équilibres financiers, maîtrise du taux d’inflation, continuité du service public et régulation de l’activité économique. Sans négliger la préservation des emplois désormais inscrite dans les urgences.

Jusqu’à cette matinée du 19 mai 2020, le secret sur le message a été bien conservé. Et pourtant depuis l’annulation des célébrations publiques de la fête nationale, on aurait pu s’y attendre. A ce fait si inhabituel, le Chef de l’Etat a donné une explication. La prise de parole attendue sur la crise sanitaire de l’heure devenait opportune. Ainsi à t-il pu résoudre l’équation du timing de la prise de parole du Chef de l’Etat lorsque survient une crise. On peut suggérer que le message présidentiel tombe à pic. Il fallait donner un nouveau souffle à la lutte contre cette pandémie. Les deux dernières semaines ont fait bondir la courbe de la contamination.

Lire l’intégralité du message du Président de la République

Elvis Mbimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.