Des soutenances pour la reprise

La reprise des cours en présentiel a été marquée à l’université de Yaoundé 2 par le début des soutenances de Master en Droit. Constat du Ministre d’Etat ministre de l’enseignement supérieur lors de son tour des campus lundi et mardi.

« La réglementation de la sécurité en matière de risques biotechnologiques au Cameroun. Le cas des OGM » C’est le thème du mémoire défendu Alain Armand Kaptué lundi au campus de Soa. Il a eu l’insigne honneur de recevoir le ministre d’Etat Jacques Fame Ndongo juste à l’entame de sa soutenance. Jusqu’à ce vendredi 5 juin, 217 autres candidats passent également  devant les différents jurys pour l’obtention de leur Master en Droit. Le Droit public mobilise 120 candidats. Il y en a 63 dans la spécialité Droit Privé et pluralisme juridique alors que 35 candidats appartiennent à la filière English Law.

Au delà des soutenances

En dehors des soutenances, le ministre de l’enseignement supérieur a eu une autre surprise au campus de Soa . Il a trouvé sur place un important matériel de protection contre le COVID-19.  Ce don du Programme des Nations Unies pour le Developpement comprend entre autres des gels hydro alcooliques, des cache-nez et des thermoflashs. L’université de Yaoundé 2 reprend ainsi  les cours en présentiel dans ses grandes écoles. Dans ses deux grandes facultés, les cycles de Master et de doctorat reprennent aussi du service comme l’attestent les soutenances. Pour le cycle de licence, la reprise ne concerne que le niveau 3 pour l’instant.

Le tour des campus

 

La tournée du ministre de l’enseignement supérieur s’est poursuivi le lendemain. Il a choisi d’évaluer cette reprise tant attendue dans les grandes universités publiques, des institutions privées de référence ainsi que dans les grandes écoles professionnelles publiques.  Le Ministre d’Etat s’est rendu à l’Ecole des travaux, l’ISSAM, l’IFTIC SUP, SIANTOU, l’université catholique, SUPP’TIC et l’INJS . Dernier point de la visite : la mère des universités. L’Université de Yaoundé 1 a pris l’option de lancer  lundi les cours en présentiel pour les Masters 2 et doctorat. Une organisation minutieuse se met progressivement en place pour le cycle de licence.

Elvis Mbimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.