Elecam reprend le contrôle de sa page Facebook

Après la cyber-attaque survenue dans la nuit du 23 juin à 22h, Élections Cameroon a de nouveau la gestion de cet outil. Les responsables sont entrain d’être traqués pour répondre de leurs actes selon la loi.

 

Au lendemain de cet acte cybercriminel, le compte officiel Facebook de Elections Cameroon est à nouveau certifié. Les internautes peuvent y accéder et retrouver leurs rubriques habituelles, « S’inscrire », « Evénements », « Articles », « Actualité », entre autres. Cependant, la photo du président national du MRC défile encore sur la page, portant à croire qu’il y a encore des ajustements techniques à opérer.

Ce qui s’est passé

L’acte de cybercriminalité  est intervenu dans la nuit du 23 juin 2020. Visiblement, les hachers ont réussi à pirater le compte Facebook de Elections Cameroon. Le forfait a été découvert à cause de la photo du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto avec le poing droit levé, suivie de ce phrase : «The truth shall always prevail. Its just a matter of time». Traduction : la vérité triomphera toujours, c’est juste une question de temps.

Réactions

Après cette attaque, le président du Conseil électoral a réagi par voie de communiqué pour condamner ce qu’il qualifie « d’acte criminel, très grave ». Enow Abrams Egbe, a indiqué que « des dispositions ont été d’ores et déjà prises avec les instances compétentes pour une reprise en main de sa page Facebook d’une part, et d’autres part, pour traquer, identifier et mettre hors d’état de nuire lesdits délinquants cybernétiques ».

De son côté, le porte-parole du président national du MRC, Sosthène Médard Lipot décline sa responsabilité sur de telles manipulation en mettant en garde ses militants et sympathisants.

Sur le plan pénal, de tels actes sont passibles d’un emprisonnement de 5 à 10 ans et d’une amende allant de 5.000.000 à 10.000.000 de Fcfa. Loi N°2010/012 du 21 décembre 2010 relative à la cybersécurité et la cybercriminalité au Cameroun dans l’article, 65.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.